Aujourd'hui,
URGENT
MPP: «L’effervescence des grèves freine sérieusement la mise en œuvre effective du programme présidentiel»
Burkina: la Fédération internationale des Journalistes appelle au retrait de la réforme du Code pénal
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie

©présidence du Faso

C'est sous le thème « le rôle des médias dans la lutte contre le terrorisme en Afrique de l'ouest : entre contraintes sécuritaires et devoirs professionnels » que se tient les 20 et 21 juin 2019  à Ouagadougou un forum  sur la sécurité. L'ouverture de ce forum, organisé par le  Groupement des éditeurs de presse publique de l'Afrique de l'ouest (Geppao) a eu lieu ce jeudi 20 juin sous le patronage du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Ce jeudi 20 juin 2019, le Centre national de presse Norbert Zongo (CNPNZ) et les organisations professionnelles des médias se sont opposés à la révision prochaine du Code pénal en ses articles portant répression des publications liées aux attaques terroristes. Pour le président de l’Association des journalistes du Burkina (AJB), Guézouma Sanogo, « les modifications contenues dans le projet de loi offrent la latitude aux gouvernants de caporaliser l’information relative aux actes terroristes ».

17 civils ont été tués au cours d’une attaque terroriste intervenue dans la nuit du 18 au 19 juin 2019 dans le village de Béléhédé dans la commune rurale de Tongomayel (Province du Soum/Région du Sahel).

Ceci est une publication de l’Etat major général des armées sur la cérémonie de décoration du bataillon Gondaal 4 par les Nations Unies. 

Image d’illustration/©Dr

Selon cette dépêche de l’Agence d’Information du Burkina (AIB), un policier a été tué ce mardi 18 juin en milieu de journée, alors qu'il filait des présumés bandits.

©www.oxashop.com

Mode, confort ou indispensabilité, les réseaux sociaux sont devenus un canal incontournable des « Business women burkinabè ». 

Le Comité international de la Croix Rouge (CICR)  en collaboration avec la Croix-Rouge burkinabè a organisé une session de formation au profit d'une vingtaine  de journalistes le vendredi  14 juin 2019 à Ouagadougou. Il s'est agi pour les participants  d’une part de s’imprégner des activités et des missions  du CICR, et de la Croix Rouge burkinabè,  et d’autre part sur la couverture « responsable » des conflits armés. 

Du 10 au 11 Juin 2019, s’est tenue la deuxième session du comité technique ad ’hoc en charge de suivre le projet «Insertion et stabilisation socio-économique des jeunes et femmes dans la Province du Séno dans le Sahel». Placé sous l’égide de l’Agence italienne pour la coopération au développement (AICS), cet atelier avait pour objectif, de faire l’état des lieux de la mise en œuvre du projet, recueillir les suggestions et contributions des participants en vue de mieux réussir la mise en œuvre du programme d’activités restant de l’année 2019.

Le Haut-commissaire de la province de la Comoé a décidé de suspendre les activités relatives à la chefferie coutumière dans le canton de Banfora et d'instaurer un couvre-feu après les affrontements meurtriers qui ont opposé les partisans de deux prétendants dans la nuit du dimanche 16 au lundi 17 juin 2019, selon un décret et un communiqué du Haut-commissariat.  

©Radio Oméga

Les travailleurs des médias publics réunis au sein du Syndicat autonome des travailleurs de l’information et de la culture (Synatic) ont battu le pavé ce jeudi 13 juin 2019, pour dénoncer la léthargie constatée dans la mutation de la RTB et de Sidwaya d’EPE en Sociétés d’Etat. Une marche qui est une première dans l’histoire de la presse burkinabè.

Images d'archives

Ils sont un total de 110 508 candidats à être inscrits à la session 2019 du baccalauréat, qui doit se tenir du 21 juin au 09 juillet 2019 au Burkina Faso, selon une communication faite par le ministre de l'Enseignement supérieur de la Recherche scientifique et de l'Innovation au Conseil des ministres ce 13 juin 2019.  

Le personnel administratif du Village artisanal de Ouagadougou a entamé depuis ce 12 juin 2019 un sit-in de 72 heures de 7h30 à 12 heures. A travers ce mouvement d’humeur, le personnel dit lancer un cri de cœur pour leur outil de travail qu’est le village artisanal.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé