Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Bamory Ouattara remplace Nabi Issa Coulibaly à la tête de La Poste (conseil des ministres). 
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 

21 policiers ont été licenciés du corps de la police du Burkina Faso, selon cette déclaration de l'Alliance police nationale. Ce syndicat dénonce une décision arbitraire et promet de se battre pour l'annulation de la sanction.

Pour lutter contre les nuisibles des cultures, le ministère en charge de l'Agriculture apporte un appui technique et matériel aux acteurs en précisant l’utilisation des pesticides homologués et le respect des bonnes pratiques phytosanitaires. Mais, force est de constater que le mauvais usage des pesticides continue de menacer la santé publique, l’environnement et les performances agricoles. Pour une utilisation rationnelle de ces produits, le ministère a organisé, le vendredi 25 octobre dernier, une session d'information et de formation sur la protection phytosanitaire des végétaux au profit des journalistes de la ville de Ouagadougou. 

Un policier a été tué lors d’une attaque commise par des hommes armés non identifiés dans la nuit du 27 au 28 octobre 2019, selon un communiqué publié ce 29 octobre par la direction générale de la police du Burkina Faso. 

16 civils ont été tués au cours de deux attaques terroristes dans la commune de Pobé-Mengao, province du Soum, Région du Sahel le week-end dernier. Selon le gouverneur de la Région du Sahel, ces attaques se sont déroulées dans la soirée du samedi 26 octobre et dans la matinée du dimanche 27 octobre.

La ruche Ouaga, la maison des jeunes talents a fêté son premier anniversaire le jeudi 24 octobre 2019 à son siège. Portée sur les fonts baptismaux le 19 octobre 2018 par la volonté du président français, Emmanuel Macron, la Ruche en un an s’est muée comme l’espace privilégié d’épanouissement tant académique que professionnel des jeunes africains et surtout Burkinabè. Le cérémonial d’anniversaire a connu la présence de l’ambassadeur de France au Burkina, Luc Hallade et du ministre burkinabè en charge de la jeunesse, Salifo Tiemtoré.

Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT), tient sa session trimestrielle dans la ville de Koudougou, chef lieu de la province du Boulkiemdé. du 28 au 31 octobre 2019, l'ensemble des chefs d'agences et cadres du FPDCT auront à tenir dans la cité du ‘‘Cavalier rouge’’, la rencontre trimestrielle de la Direction générale avec les agences régionales du FPDCT, couplée de l'atelier de planification des activités du fonds tout guichet confondu pour l'année 2020.

Audience avec la FEME

Une délégation conduite par Abel Somé, secrétaire général du ministère de l’Economie, des finances et du développement (Minéfid), a été reçue en audience par la Fédération des églises et des missions  évangéliques (Feme)  dans la matinée du jeudi 24 octobre 2019. Dans la soirée, l'entretien s'est déroulé avec la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB). Il s'est agi pour la délégation de solliciter  un accompagnement par la prière, les conseils et la sensibilisation  pour le bon déroulement du 5e Recensement général de la population et de l'habitation (RGPH) dont la phase de dénombrement est prévue du 16 novembre au 15 décembre 2019.

Le mercredi 23 octobre 2019 à Ouagadougou, l'impétrante Esther Delwendé Kosimbo a soutenu avec brio sa thèse unique de doctorat en sciences de l'information et de la communication de l'université Pr Joseph Ki-Zerbo. Le jury, présidé par le Pr. Mahamadé Sawadogo, a apprécié et accepté son travail en lui décernant la mention «très honorable».  «L'entreprise de presse en ligne au Burkina Faso: organisation et perspectives d'évolution» est le thème de sa thèse.

Le président des États-Unis a annoncé, dimanche, la mort du chef de l'organisation État islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, lors d'une opération militaire américaine dans le nord-ouest de la Syrie.

Dans le cadre de ses tournées régionales d’information et de sensibilisation sur le 5e Recensement général de la population et de l’habitation (RGPH), l’Institut national de la Statistique et de la démographie (INSD) était à Bobo Dioulasso (Hauts-Bassins) le vendredi 18 octobre dernier. Les forces vives de la région ont pris l’engagement d’accompagner le processus pour son bon déroulement dans leur région. Ces tournées régionales ont pris fin le mardi 22 octobre avec l’étape de Ziniaré dans le Plateau-Central.

©Mouhamadou Birom Seck / CICR

Ceci est un communiqué de presse de l’Action humanitaire Citoyenne « Faisons un Geste » à l’endroit des déplacés internes. Les initiateurs informent que la clôture de leur collecte interviendra le 31 octobre prochain raison pour laquelle ils invitent les populations à manifester davantage leurs solidarités.

Dans l'optique de réussir le 5e Recensement général de la population et de l'habitation (RGPH) du Burkina Faso, l'Institut national de la statistique et de la démographie (INSD) a entrepris une tournée d'information et de sensibilisation sur les objectifs de cette opération dans toutes les régions du pays. Ce lundi 21 octobre 2019 à Ouagadougou, les agents de l'INSD ont eu des échanges avec les forces vives de la région du Centre. 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé