Aujourd'hui,
URGENT
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Ouagadougou: un présumé pédophile entre les mains des gendarmes (Mairie arrondissement 3)
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 

Dans le cadre du renforcement de la démocratie au Burkina, le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) a initié une formation au profit d’une quinzaine de journalistes sur le thème : «Le droit au procès équitable et le terrorisme international». Ladite formation s’est tenue le 21 décembre 2018 à Ouagadougou.

Après le Centre hospitalier universitaire, Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou, de Bobo –Dioulasso et Tengandogo, le Centre hospitalier régional de Ouahigouya (Région du Nord) sera  doté d’une unité capable de prendre en charge les maladies rénales chroniques. Cette unité de néphrologie et d’hémodialyse qui verra bientôt le jour à Ouahigouya a été soutenue et financée par la Fondation Orange Burkina Faso. Le Directeur général de Orange Burkina et le ministre de la santé ont  procédé le 21 décembre 2018 à la pose de la première pierre de cette unité qui va soulager les malades souffrants d’insuffisance rénale.

Image d'illustration

Ceci est l’homélie du Cardinal Philippe Ouédraogo, archevêque métropolitain de Ouagadougou, à l’occasion de la fête de Noël célébré ce 25 décembre 2018 par les chrétiens du monde. Son message, que nous vous proposons en intégralité, a été prononcé au cours de la traditionnelle messe de minuit qu’il a présidé à la paroisse Cathédrale de Ouagadougou.

« Le père noël » est passé le samedi 22 décembre 2018 au centre de  la Fondation Internationale Tierno et Mariam (Fitima) à Ouagadougou. Dans le cadre de la célébration de la fête de noël, la fondation qui est au service des enfants en situation de handicap et des femmes a organisé un arbre de noël au profit desdits enfants. Un moment d’épanouissement et de divertissement qui a redonné le sourire aux mômes…

Voici les horaires des messes de Noel, du 31 décembre et du Nouvel an dans les différentes paroisses et institutions de l'archidiocèse de Ouagadougou.

Photo: Aleppo Media Centre / AFP

Selon le rapport annuel du Reporters sans frontières (RSF), 80 journalistes ont été tués dans le monde en 2018, un chiffre en hausse par rapport aux années précédentes. Un chiffre qualifié de « violence inédite » qui inquiète l’organisation à une semaine de la fin de l’année.

Le 25 décembre prochain, plusieurs millions de fidèles chrétiens burkinabè vont célébrer la fête de noël, la nativité de Jésus Christ. Par anticipation, les médias de l’archidiocèse de Ouagadougou ont organisé le dimanche 16 décembre dernier une émission spéciale de la Noel des enfants. Prestations d’artistes musiciens et de chorales, distribution de cadeaux par le père noël et finale de la 3e édition du concours de crèches ont été les grands axes de cet événement.

photo: lefaso.net

Archevêque métropolitain de Ouagadougou, le cardinal  Philippe Ouédraogo a présenté ses vœux de Noël et de nouvel an au peuple Burkinabè le jeudi 20 décembre 2018 à l’archevêché de Ouagadougou. Compte tenu du contexte difficile que connait le Burkina Faso, il a invité les différents acteurs à un sursaut patriotique désintéressé. 

Droit Réservé

Le ministère  de la sécurité a rappelé ce mercredi 19 décembre 2018 l’interdiction formelle de la production, de l’importation, de la vente et de la détention des pétards pour divertissement appelés jouets explosifs. Il entend appliquer la mesure dans toute sa rigueur.

Les élèves de l’Ecole des cadres supérieurs en travail social (ECSTS) sont mécontents de leur administration. En effet selon eux, pour des raisons de santé et avec des certificats médicaux établis en bonne et due forme, l’administration de l’Institut national de formation en travail social (faitière de l’ECSTS) a décidé de sanctionner les élèves en leur faisant reprendre l’année scolaire. Toute chose qui a suscité le couru de ceux-ci. Ce mardi 18 décembre 2018, ils ont manifesté leur mécontentement à travers une conférence de presse.

En plus d’être un porte-monnaie «fiable», Orange Money permet également à ses clients de gagner de nombreux lots en cette période de fin d’année. Initié depuis le 12 novembre 2018, le jeu promotionnel dénommé «Gagnez 10 millions» a pris fin le mardi 11 décembre 2018. Au total, 24.500.000 F CFA ont été distribués aux clients Orange Money. 

Dans le cadre des dons aux micro-projets locaux contribuant à la sécurité humaine, l'ambassade du Japon au Burkina a procédé à la signature d'un contrat de construction d'une maternité à Kounou, dans la commune de Biéha (Province de la Sissili/Région du Centre ouest) en faveur de l'Association action jeunesse Uemoa et ce, dans le cadre de la coopération entre le Japon et le Burkina Faso. La cérémonie de signature dudit contrat a eu lieu le vendredi 14 décembre dernier à Ouagadougou.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé