Aujourd'hui,
URGENT
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Ouagadougou: un présumé pédophile entre les mains des gendarmes (Mairie arrondissement 3)
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 

Après le dénouement de la crise qui a secoué le monde éducatif près de quatre mois durant, le bureau de l’Union nationale des associations des parents d’élèves du secondaire et du supérieur du Burkina (Unapes-B) a animé une conférence de presse ce mercredi 31 janvier 2018 à Ouagadougou. Il était question pour cette association de remercier les différents acteurs qui se sont impliqués et aux syndicats qui ont fait montre d’un sursaut patriotique. 

La messe a été dite par l'évêque de Banfora

 « Médias Diocésains à l’ère du numérique : mutualiser pour mieux évangéliser », c’est sous ce thème que les trois médias catholiques de l’archidiocèse de Ouagadougou, Radio Ave Maria, TV Maria et le mensuel Duc In Altum ont effectué leur rentrée médiatique le dimanche 28 janvier 2018  à la paroisse Saint Pierre de Gounghin. La célébration eucharistique a été présidée par Monseigneur Lucas Kalfa Sanon, évêque de Banfora, et président de la commission épiscopale chargée des moyens de communication sociale.

Photo: Faso-nord.info

Le procès de l’agent de santé Nonguezanga Kaboré s’est tenu ce mercredi 31 janvier 2018 à Ouahigouya.

La gestion et le fonctionnement de l’abattoir frigorifique divisent les bouchers de Bobo-Dioulasso, désormais scindés en deux associations. La dernière-née, créée pour gommer la première, a vu sa conférence de presse perturbée par le président de celle-ci dans l’après-midi du mardi 30 janvier 2018.

Le ministère en charge de l’Education nationale propose un nouveau calendrier pour sauver l'année scolaire 2017-2018 mise à mal par quatre mois de bras de fer entre enseignants et autorités.

Considérant la situation (de vulnérabilité) des femmes et en particulier des femmes journalistes

Dr Mahamadou Fayama

Le comité de suivi de la situation des médecins et pharmaciens en attente de leur mandatement avait convié la presse ce mardi 30 janvier 2018 à Ouagadougou. Cette conférence de presse qui devrait porter sur la situation des 175 médecins et 13 pharmaciens recrutés en juillet 2017 par l’Etat, n’a finalement pas eu lieu car, à la dernière minute, les autorités auraient contacté le comité pour une négociation. Fasozine  a rencontré le porte-parole dudit comité, Dr Mahamadou Fayama pour de plus amples informations.

Le Syndicat des travailleurs de la santé humaine et animale (Syntsha) a animé ce lundi 29 janvier 2018 à Ouagadougou une conférence de presse qui a porté sur les préoccupations dues à leur mot d’ordre de grève du 31 janvier prochain. Il s’est agi spécifiquement du procès pour faits de grève contre leur camarade Nonguézanga Kaboré et de l’état de mise en œuvre du protocole d’accord gouvernement/Syntsha du 13 mars dernier.

Deux policiers burkinabè, en patrouille, ont été tués ce lundi matin sur l’axe Baraboulé-Petegoli, à une dizaine de kms de Baraboulé, dans le Nord, selon un communiqué de la police nationale.

Au moment où l’éducation est mise à mal au Burkina Faso, des jeunes sont en train de se battre pour la réussite scolaire de leurs cadets dans la région des Hauts bassins. a, en effet, remis ça. Ce samedi 27 janvier 2018, à l’amphithéâtre de l’ENEP de Bobo-Dioulasso, l’Association des élèves et étudiants pour l’émergence du Faso (AEEEF)  a procédé au lancement de la quatrième édition de son programme «Initiative d’accompagnement scolaire (IAS)».  Un programme, sous forme de cours d’appui officiés par des répétiteurs, et qui consiste à suivre les élèves pour l’amélioration de leur niveau d’étude.

 A l’issue de trois jours de concertation et de travail, l’on est enfin parvenu à la signature d’un protocole d’accord, dans la nuit de ce samedi 27 janvier 2018, entre la Coordination nationale des syndicats de l’enseignement (CNSE) et le gouvernement. Du même coup, elle permet la levée du mot d’ordre de grève et la prise de mesures pour le suivi dudit protocole. Toutefois, la délégation des enseignants, tout en se réjouissant de l’évolution en ce qui concerne la résolution des différents points contenus dans leur plateforme revendicative, estime ne pas être satisfaite à 100%.    

Ramata Zongo/Yaméogo, la première femme burkinabè à embrasser le métier de conducteur de taxi en France, est décédée le 26 janvier 2018, selon un communiqué de l’ambassade du Burkina Faso à Paris.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé