Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

Une dizaine d’hommes armés ont enlevé tôt lundi matin à Nassoumbou, deux frères pour exiger la libération de deux individus lourdement condamnés pour des faits répétés de braquages et de vols à main armée, a appris l’AIB auprès de sources sécuritaires.

Les musulmans du Burkina Faso ont célébré ce vendredi 1er septembre 2017, l'Aïd el-Kebir ou la Tabaski. A Ouagadougou, la grande prière a eu lieu à la place de la Nation à 9 heures suivi du sacrifice d’un bélier blanc, sous la direction de l’Imam Aboubacar Sana, Imam de la grande mosquée de la capitale. A l’occasion, les musulmans ont priés pour la paix au Burkina Faso et l’imam Sana dans son sermon, a demandé aux fidèles «d’accepter vivre avec les autres communautés».

Une attaque qui serait de nature terroriste a visé la gendarmerie de Djibasso Djibasso, une localité située à une quinzaine de Km de la frontière malienne et à 358 Km de Ouagadougou, dans la nuit du 31 août 2017.

Conformément aux articles 35, 36 et 37 du cahier des charges qui régit les institutions privées d’enseignement supérieur (IPES), celles-ci sont soumises au suivi-contrôle administratif et pédagogique du Ministère des Enseignements supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation (MERSI). L’objectif étant de s’assurer du respect des dispositions du cahier des charges, ledit ministère a effectué des sorties de suivi-contrôle entre février et avril 2017 sur toute l’étendue du territoire national. Le rapport de cette sortie a été rendu public ce jeudi 31 août 2017 à Ouagadougou.

L’association Wendkouni pour le développement de l’Afrique entend mettre son expertise au service de la jeunesse burkinabè en termes d’entrepreneuriat. Selon Herman Wendla-Rima Sawadogo, pasteur évangélique, formateur polyvalent et président de ladite association, «l’Afrique, et particulièrement le Burkina Faso, ne se développera que grâce à l’entrepreneuriat des jeunes». Pour ce faire, il offre à travers son association, une formation de 12 mois en français et en langue mooré dans son centre sise à Pabré, localité située à une vingtaine de kilomètres de Ouagadougou.

Le Burkina Faso passe bientôt à la Télévision numérique terrestre (TNT). Les avantages de cette nouvelle technologie de diffusion sont décryptés ici par la Société burkinabè de télédiffusion (SBT).

Le journalise Sakré Seydou Ouédraogo, connu pour ses faits divers et la manière dont il  les narre, n’est plus. Selon un communiqué de sa famille, il s’est éteint dans la nuit du 28 août 2017.

En vue de sensibiliser et d’outiller les jeunes défenseurs des droits humains d’Afrique de l’ouest à travers le renforcement de leurs capacités, le Centre d’information et de formation en matière de droits humains en Afrique (CIFDHA) co-organise, avec le Codap, les universités d’été des droits humains chaque année depuis 2010. Cette année, cette session de formation réunit à Ouagadougou du 28 août au 4 septembre prochain, une trentaine de jeunes défenseurs des droits humains pour une formation autour du thème : «Lutte contre la traite des personnes, les formes contemporaines d’esclavage et de servitude en Afrique». La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce lundi 28 août en présence du ministre en charge des Droits humains, René Bagoro.

Le Syndicat des travailleurs de l’action sociale (Syntas) avait prévu d’aller en grève  du mardi 5 au vendredi 8 septembre 2017 et de tenir un sit-in les 29 et 30 aout 2017. Ce lundi 28 août 2017 au cours d’un point de presse tenu à Ouagadougou, les responsables du syndicat  ont annoncé la suspension dudit mot d’ordre à cause des événements douloureux qu’a traversé le pays au cours de ce mois d’aout 2017.

Voici le portrait-robot des terroristes abattus par la gendarmerie alors qu'il attaquaient le café restaurant Aziz Istanbul -19 morts- le 13 août dernier.

Au Burkina Faso, l’Aïd-el-Kébir ou Tabaski sera fêtée le vendredi 1er septembre cette année, selon ce communiqué de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB).

La «Prière des morts» à la place Wara-wara (Ph.SM)

Des centaines de personnes ont participé vendredi à l’ancien cimetière route de Banankélédaga aux funérailles de  l’imam Issa Amadou Tanon et du jeune étudiant au Koweït Abdoulaye Diallo, tués le dimanche 13 août dans l’attaque du restaurant-café Aziz Istanbul de Ouagadougou, et qui a fait 19 morts au total.

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé