Aujourd'hui,
URGENT
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation

«Les frontières érigées pour limiter les libertés corporelles ne sauraient être des freins à la liberté créatrice des détenus. La création artistique et littéraire participe de l’épanouissement du détenu et facilite par conséquent, sa réinsertion au sein de la société». C’est foi de cette assertion de l’inspecteur général des services du ministère de la Culture, Raphaël Compaoré, que le Bureau burkinabè du droit d’auteur (BBDA) a décidé de faire la part belle aux détenus au cours des activités de sa deuxième rentrée du droit d’auteur ouverte jeudi 26 octobre à Bobo-Dioulasso.

Le fondateur de la Fédération nationale des groupements Naam, Docteur Bernard Lédea Ouédraogo, s’est éteint ce mercredi 25 octobre 2017 à Ouagadougou à l’âge de 87 ans.

Depuis 2015, le Salon de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement (SAHYA) se penche à travers diverses activités sur la problématique de l’eau. Et pour cette 2e édition, prévue du 26 au 28 octobre 2017 à Ouagadougou, les travaux s’effectueront autour du thème «Transfert de compétences aux collectivités et zéro corvée d’eau: réalités et perspectives».

Cinq personnes ont été tuées dans la nuit de mardi à mercredi, a appris l’AIB.

Un sous-officier de l'armée burkinabè et son frère ont été assassinés à domicile dans la nuit du dimanche au lundi à Gorom Gorom, dans le Sahel, rapporte Watt FM.

Le Centre d’expertise et d’influence politique pour l’eau potable et l’assainissement (IRC), dans son rôle de générateur de connaissance, a organisé un colloque national sur les modèles de gestion efficace d’eau potable les 18 et 19 octobre 2017 à Ouagadougou.

La famille de la presse nationale burkinabè commémore chaque 20 octobre la journée nationale de la liberté de la presse. Cette année, pour la 19è édition, le Centre national de presse Norbert Zongo (CNP/NZ) a invité les acteurs des médias à une réflexion sur les «Réseaux sociaux et les juridictions burkinabè».

La dengue qui sévit au Burkina Faso a fait à ce jour 11 morts, selon une communication faite en conseil des ministres le 18 octobre dernier par le ministre de la Santé.

Une vingtaine d’assaillants ont incendié ce jeudi, l’école primaire publique de Tem dans la commune de Nassoumbou, après avoir semé la panique dans le village, a appris l’AIB de sources concordantes.

Dans le cadre des actions de protection des droits des enfants et de promotion des mesures alternatives à l’emprisonnement des enfants en conflit avec la loi (ECL),  le Groupement alternatif d’initiatives artistiques (GAIA Faso) offre un programme découverte de l’art thérapie aux enfants détenus à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (Maco).

Des individus armés ont attaqué lundi en fin d'après-midi, le service environnemental de Belehede (Soum), sans faire de victimes, mais réussissant à emporter deux armes et deux motos, rapporte l’Agence d’informations du Burkina.

Les organes de presse bénéficiaires de la subvention de l’Etat exercice 2017 peuvent passer à la caisse. Ce mardi 17 octobre 2017, le Fonds d’appui à la presse privée (FAPP), qui a assuré la répartition de la subvention 2017, a procédé à la remise officielle et symbolique des premiers chèques.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé