Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

Le Pr Alkassoum MAÏGA, Ministre de l’Enseignement Supérieur de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (MESRSI) annonçait le Jeudi 26 Mars 2020 qu’une équipe de chercheurs de l’Institut de Recherche en Sciences de la Santé (CNRST/IRSS) lancera très bientôt deux essais cliniques pour évaluer l’efficacité et la sécurité de trois produits dans le traitement de la maladie à Coronavirus au Burkina Faso.

A la date du 03 avril 2020, la situation de la maladie à Coronavirus au Burkina Faso se présente comme suit :

Voici les chiffres de la pandemine du Covid-19 au Burkina Faso à la date du 30 mars 2020.

L’armée burkinabè a enregistré la mort d’un soldat mais a abattu une quinzaine de terroristes au cours d’une attaque terroriste à Toéni (Sourou, Nord-Ouest), selon un communiqué de l’institution. 

Après le Béninois Valentin Agon avec son produit "Apivirine", testé sur des malades du Covid-19 au Burkina Faso avec un résultat "satisfaisant", c'est au tour du formateur, chercheur burkinabè en phytothérapie et médecine, Hermann Sawadogo, de l'Association Wendkouni pour le développement de l'Afrique, de proposer un autre remède au Covid-19 aux autorités burkinabè.

La situation de la maladie à Coronavirus au Burkina Faso à la date du 28 mars 2020 se présente comme suit:

Le samedi 28 mars 2020, l’Ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso et les autorités burkinabè représentées par le Secrétaire Général du ministère de la santé et le Secrétaire Général du Ministère des affaires étrangères et de la coopération ont réceptionné ensemble le don de matériels médicaux de la Fondation Jack Ma destinés au Burkina Faso. Ce geste rentre dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19. 

Voici les chiffres du coronavirus au Burkina à la date du 27 mars 2020, fournis par le service d'information du gouvernement. 

Dans le cadre de la lutte contre le coronavirus (Covid-19) l'Alliance pour le développement humain durable et l'intégration sociale (Adhis), a mis à la disposition du quartier Zogona, 30 lave-mains le vendredi 27 mars 2019. Ces lave-mains ont été disposés dans des points stratégiques du quartier tels que le marché de Zogona, les centres de santé, les points de rassemblement de jeunes etc.

Le bilan de personnes touchées par le Covid-19 au Burkina Faso s’élève désormais à 180 cas confirmés. A la date de ce vendredi 27 mars 2020, le pays compte 2 nouveaux patients guéris, ce qui porte le nombre total de malades guéris à 12, 2 nouveaux décès (ce qui porte le nombre total de décès à 9) et 2 nouveaux foyers de contamination (Sindou et Kongoussi). C'est ce qui ressort du point de presse du Comité de riposte à la pandémie ce 27 mars 2020.

Au cours d’une opération offensive menée le 17 mars, la Force conjointe du G5 Sahel a libéré cinq jeunes filles et une mère de famille, retenues en otage par des groupes armés terroristes.

Lutter contre l’insécurité sous toutes ses formes, surtout celle urbaine, demeure l’apanage de l’institution policière qui la mène avec le concours des populations pour une cité tranquille et plus paisible.