Aujourd'hui,
URGENT
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Ouagadougou: un présumé pédophile entre les mains des gendarmes (Mairie arrondissement 3)
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 

Image d'illustration

La météo burkinabè a prévu vendredi 10 mai dernier une saison pluvieuse précoce dans certaines localités du pays. Selon cette dépêche de l’Agence d’Information du Burkina (AIB), les experts météo ont  appelé les producteurs à prendre des précautions pour faire face à des poches de sécheresse.

Un prêtre et cinq fidèles qui assistaient à la messe  ont été tués ce dimanche 12 mai 2019, à Dablo dans la province du Sanmentenga, rapporte l’Agence d’informations du Burkina (AIB). Les assaillants ont aussi incendié l’édifice religieux et des débits de boisson.

La 22e  nuit des Galian s’est tenue ce samedi 11 mai 2019 dans la salle des banquets de Ouaga 2000 .Cette année, Hugues Richard Sama de l'observateur Paalga, s'est hissé au sommet des 168 candidats. Il a reçu une villa d'une valeur de plus de 20 millions de FCFA, un billet d'avion, une moto et la somme de 3 millions de en plus des gadgets.

C'est environ une centaine de personnes qui ont pris d'assaut la Place de la nation ce samedi 11 mai 2019 pour exiger l'application des textes encadrant la circulation des véhicules poids lourds dans la capitale burkinabè. Initié par le conseiller municipal, Yiyé Constant Bazié, ces personnes espèrent par ce sit-in exiger du conseil municipal de Ouagadougou et des autorités l'application des textes en la matière.

Image d'illustration

Selon  un communiqué du ministère burkinabè en charge de la Défense nationale, l’opération militaire qui a permis la libération des quatre otages (Deux français, une Sud-coréenne et une Américaine) a été menée conjointement dans la nuit du 9 au 10 mai par « les forces spéciales françaises en collaboration avec les services américains et les forces de défense du Burkina Faso ».

La France annonce la libération de quatre otages dont les deux Français enlevés au Bénin, une citoyenne nord-américaine et une Sud-Coréenne. Deux militaires français auraient été tués lors de l’opération qui a eu lieu au Burkina Faso.

A l’instar de nombreux pays, le Burkina Faso organise chaque année la Semaine mondiale d’action pour l’éducation pour tous (SMAE). C’est ainsi que la Coalition nationale pour l’éducation pour tous (CN-EPT/BF) avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers mène une série d’actions de plaidoyer afin d’interpeller les décideurs sur la réalisation du droit à une éducation inclusive de qualité pour tous. Le lancement des activités a eu lieu le lundi 6 mai à Ouagadougou au cours d’une conférence de presse.

Image d'illustration

Selon des sources sécuritaires citées par la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB), cinq individus armés , aux environs de 3 heures du matin, ont attaqué le poste de péage à la sortie de la ville de Ouahigouya (région du Nord) en partance pour Ouagadougou.

Au cours d’un déjeuner de presse tenu à Ouagadougou, les responsables de l’Institut supérieur privé polytechnique (ISPP) ont présenté à la presse le concept universitaire «ISPP Elite class» qui se veut innovant. C’est une initiative externalisée de l’Institut avec un objectif stratégique visant à spécialiser les compétences et densifier leurs performances. 

Image d'illustration

Réunis en Assemblée générale le samedi 4 mai dernier à Ouagadougou, les gestionnaires des ressources humaines de l’administration publique ont décidé d’engager à compter de ce lundi 6 mai 2019 un mouvement d’humeur jusqu’à la satisfaction totale de leur protocole d’accord du 4 août 2017. 

Le 1er janvier 2019, le chef du village de Yirgou, son frère cadet, deux de ses fils ainsi que deux autres habitants ont été «abattus» et, s’en sont suivis des affrontements intercommunautaires qui ont endeuillés des familles. Plus d’un mois après ces évènements tragiques, la Commission nationale des droits humains (CNDH) et le Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN) ont menés conjointement une immersion au sein des populations affectées. Le rapport de leur enquête a été livré ce lundi 6 mai 2019 à Ouagadougou.

Le Syndicat autonome des Travailleurs de l’information et de la culture (Synatic) a animé une conférence de presse ce lundi 6 mai 2019 à la Bourse du travail de Ouagadougou. Elle a porté sur l'étape actuelle de la mise en œuvre du protocole d'accord signé le 29 décembre 2016 avec le gouvernement.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé