Aujourd'hui,
URGENT
Justice: le procureur du Faso se défend d'avoir voulu humilier l'homme d'affaires Inoussa Kanazoé.
Paludisme : environ 9,8 millions de cas de  enregistrés au Burkina au cours de l'année 2016 (PNLP). 
Santé: le paludisme a tué, l'an dernier, 4.000 personnes dont 3.000 enfants au Burkina (PNLP).
Ouaga : des commerçants manifestent devant le palais de justice pour demander la libération de l’homme d’affaires Inoussa Kanazoé.
Enseignement : le Président du Faso offre 3025 livres d’une valeur de 56 millions de F CFA aux universités publiques du Burkina Faso.
France: le candidat des Républicains, François Fillon, appelle à voter pour Macron au second tour.
France: Emmanuel Macron et Marine Le Pen qualifiés pour le second tour de la présidentielle  (Estimation).
Football:  le président de la FBF, Sita Sangaré,nommé membre de la commission de développement de la FIFA.
Immigration: partis en Libye à la recherche de l’eldorado, 154 burkinabè ont été rapatriés ce 20 avril au Burkina.
Médias: après 4 ans d’interruption, la radio rurale a officiellement redémarré ses activités, le 20 avril 2017.

La lutte contre le tabac est d’actualité et c’est une question de santé publique. Pour ce faire, la Ligue des consommateurs du Burkina (LCB) ne saurait rester insensible face à ce fléau qui décime à petit feu la portion la plus active de la population. Ce jeudi 6 avril 2017 à Ouagadougou, la LCB a co-animé une conférence de presse avec l’association Afrique contre le tabac (Aconta) et des associations membres du Comité national de lutte contre le tabac pour dénoncer le non-respect de la loi antitabac relatif aux conditionnements et étiquetages des produits du tabac par l’Industrie du tabac.

La vitesse, on ne cessera de le répéter, tue. Et 90% des accidents enregistrés sur nos routes sont du fait de l’excès de vitesse, d’où la nécessité de renforcer la prévention routière. C’est dans cette dynamique que  le ministère des Transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière a procédé le 17 janvier dernier à Ouagadougou, au lancement officiel de l’opération de contrôle des limiteurs de vitesse des véhicules.

Une vue du présidium, au centre Lamine Passoulé, le secrétaire général de la section syndicale (Ph. SM)

Les travailleurs de la commune de Bobo-Dioulasso, répondant à un mot d’ordre de leur syndicat, iront en grève de 72 heures à partir du 12 avril 2017. Ce pour dénoncer le système de recouvrement des recettes fiscales de la commune. Le syndicat national des travailleurs des collectivités territoriales du Burkina Faso (Synatra- CTB), section Bobo- Dioulasso, en veut surtout aux directions régionales des Impôts et du Trésor. Le vendredi 31 mars 2017 les responsables du syndicat ont animé une conférence de presse à la Bourse du travail de Bobo- Dioulasso.

A travers cette lettre ouverte, 12 organisations de la société civile réclament de la Société nationale d'électricité du Burkina Faso (Sonabel) qu'elle publie la liste des débiteurs de la société. 

Le Ministère de la Sécurité n’est pas à l’origine du communiqué circulant sur les réseaux sociaux faisant cas de risque d’attaque terroriste imminente de lieux très fréquentés, selon ce communiqué.

Depuis le lundi 27 mars dernier, le Syndicat national des agents des impôts et des domaines (Snaid) a entamé un sit-in de deux semaines de 8h à 14h sur tout le territoire national. En marge de ce sit-in, ce jeudi 30 mars le syndicat devrait organiser une marche de protestation en direction du Premier ministère pour livrer un message à Paul Kaba Thièba. Mais, cette marche leur aurait été interdite par les autorités communales car le destinataire du message n’a pas été informé au préalable.

Sur les réseaux sociaux, la police du Burkina Faso attire l’attention sur une nouvelle forme d’arnaque qui se développe de plus en plus et qui ferait des victimes parmi les associations. Lisez plutôt. 

L’affaire du saccage de la gendarmerie de Bagré, dans la région du Centre Est, sera jugée jeudi devant le tribunal de grande instance de Tenkodogo, selon radio Bagrépôle FM.

Dr Laurent Sedogo, ancien député et ancien ministre de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources halieutiques, quitte la direction exécutive du Wascal le 1er avril. Monsieur Sedogo rentre au pays pour assumer la fonction de directeur exécutif de la Fondation Dreyer dont il est par ailleurs membre du Conseil d’administration depuis 2014.

Une opération conjointe menée par les éléments de la douane, de la gendarmerie, de la police nationale et municipale «avec le concours de la population» s’est déroulée du 24 au 26 mars dernier dans la région du Centre. Elle a permis de saisir 104 fûts de 200 litres de carburant, 357 bidons de 25 et 30 litres, soit plus de 30 000 litres de carburant. Le butin saisi a été présenté à la presse ce lundi 27 mars 2017 à Ouagadougou par le comité chargé des actions directes dans le cadre de la lutte contre la fraude.

L’archevêque métropolitain de Ouagadougou, le Cardinal Philippe Ouédraogo a présenté ce lundi 27 mars 2017 à la presse le plan pastoral stratégique de l’archidiocèse de Ouagadougou, 2016-2020. A travers ce plan quinquennal, l’Eglise catholique de Ouagadougou veut relever le défi d’une pastorale mieux organisée et mieux articulée qui va l’aider à mieux réaliser sa vocation et sa mission.

Madame Bernadette Ouédraogo, la Burkinabè de Madagascar en fin de séjour au Burkina, accompagnée de son frère aîné et de son fils ont été reçu en audience dans la matinée du samedi 25 mars 2017 par le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré.