Aujourd'hui,
URGENT
SITHO 2017 : le Niger, pays invité d’honneur du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou. 
SITHO 2017 : une centaine d'exposants, 25 tours opérateurs et de 50 000 visiteurs sont attendus au Salon du tourisme de Ouagadougou. 
Justice: le dossier du procès intenté par Aly Ouédraogo contre Safiatou Lopez renvoyé au rôle général pour reprogrammation.
ONU : le Burkina condamne les essais nucléaires conduits par la Corée du Nord (Roch Kaboré).
ONU : les essais nucléaires nord coréens, "une menace à la paix et à la sécurité de la péninsule coréenne et du monde" (Roch Kaboré).
Kenya: après l'invalidation des élections des juges "attaqués et menacés" selon David Maraga président de la cour suprême.
Parlement: Alassane Sakandé chez le Mogho Naaba pour «recueillir ses conseils et demander des bénédictions pour le succès de sa mission».
Burkina: «Tourisme interne: enjeux et défis», c’est le thème du 12e SITHO qui se tient du 28 septembre au 1er octobre.
Côte d’Ivoire: 15 ans après la rébellion, Soro dit ne ressentir aucune honte à demander pardon.
ONU: une cinquantaine de pays signent un traité interdisant symboliquement l’arme nucléaire.

L’association Wendkouni pour le développement de l’Afrique entend mettre son expertise au service de la jeunesse burkinabè en termes d’entrepreneuriat. Selon Herman Wendla-Rima Sawadogo, pasteur évangélique, formateur polyvalent et président de ladite association, «l’Afrique, et particulièrement le Burkina Faso, ne se développera que grâce à l’entrepreneuriat des jeunes». Pour ce faire, il offre à travers son association, une formation de 12 mois en français et en langue mooré dans son centre sise à Pabré, localité située à une vingtaine de kilomètres de Ouagadougou.

Le Burkina Faso passe bientôt à la Télévision numérique terrestre (TNT). Les avantages de cette nouvelle technologie de diffusion sont décryptés ici par la Société burkinabè de télédiffusion (SBT).

Le journalise Sakré Seydou Ouédraogo, connu pour ses faits divers et la manière dont il  les narre, n’est plus. Selon un communiqué de sa famille, il s’est éteint dans la nuit du 28 août 2017.

En vue de sensibiliser et d’outiller les jeunes défenseurs des droits humains d’Afrique de l’ouest à travers le renforcement de leurs capacités, le Centre d’information et de formation en matière de droits humains en Afrique (CIFDHA) co-organise, avec le Codap, les universités d’été des droits humains chaque année depuis 2010. Cette année, cette session de formation réunit à Ouagadougou du 28 août au 4 septembre prochain, une trentaine de jeunes défenseurs des droits humains pour une formation autour du thème : «Lutte contre la traite des personnes, les formes contemporaines d’esclavage et de servitude en Afrique». La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce lundi 28 août en présence du ministre en charge des Droits humains, René Bagoro.

Le Syndicat des travailleurs de l’action sociale (Syntas) avait prévu d’aller en grève  du mardi 5 au vendredi 8 septembre 2017 et de tenir un sit-in les 29 et 30 aout 2017. Ce lundi 28 août 2017 au cours d’un point de presse tenu à Ouagadougou, les responsables du syndicat  ont annoncé la suspension dudit mot d’ordre à cause des événements douloureux qu’a traversé le pays au cours de ce mois d’aout 2017.

Voici le portrait-robot des terroristes abattus par la gendarmerie alors qu'il attaquaient le café restaurant Aziz Istanbul -19 morts- le 13 août dernier.

Au Burkina Faso, l’Aïd-el-Kébir ou Tabaski sera fêtée le vendredi 1er septembre cette année, selon ce communiqué de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB).

La «Prière des morts» à la place Wara-wara (Ph.SM)

Des centaines de personnes ont participé vendredi à l’ancien cimetière route de Banankélédaga aux funérailles de  l’imam Issa Amadou Tanon et du jeune étudiant au Koweït Abdoulaye Diallo, tués le dimanche 13 août dans l’attaque du restaurant-café Aziz Istanbul de Ouagadougou, et qui a fait 19 morts au total.

Dans le cadre des activités marquant les 30 ans de l’existence du Festival scientifique et culturel des clubs Unesco universitaires de l’Afrique de l’ouest (Fescuao), ses membres ont organisé le vendredi 18 août dernier à Ouagadougou une marche silencieuse dite «marche de résistance au terrorisme» en mémoire aux victimes de l’attaque du 13 août dernier.

Un des éléments de l'Unité spéciale d'intervention de la gendarmerie nationale, blessé lors de l’intervention contre les terroristes qui attaquaient le café restaurant Aziz Istanbul le 13 août dernier, a succombé ce samedi 19 août 2017, selon l’Etat-major de la gendarmerie.

Le lieutenant Marc Stéphane Tiendrébéogo, l’une des 18 victimes de l’attaque terroriste du 13 aout dernier visant le Café Istanbul de Ouagadougou, a été inhumé ce vendredi 18 août 2017 au cimetière municipal de Gounghin. Ses frères d’armes, la grande famille militaire, parents et proches dans la tristesse lui ont rendu un dernier hommage sous les yeux du ministre en charge de la Défense nationale, Jean Claude Bouda et du Général de brigade Oumarou Sadou, Chef d’Etat major général des armées.

Trois militaires burkinabè sont décédés et deux autres ont été blessés ce jeudi 17 août 2017 quand leur véhicule a été touché par un engin explosif improvisé, selon un communiqué de l’Etat-major général des armées.