Aujourd'hui,
URGENT
Justice: le procureur du Faso se défend d'avoir voulu humilier l'homme d'affaires Inoussa Kanazoé.
Paludisme : environ 9,8 millions de cas de  enregistrés au Burkina au cours de l'année 2016 (PNLP). 
Santé: le paludisme a tué, l'an dernier, 4.000 personnes dont 3.000 enfants au Burkina (PNLP).
Ouaga : des commerçants manifestent devant le palais de justice pour demander la libération de l’homme d’affaires Inoussa Kanazoé.
Enseignement : le Président du Faso offre 3025 livres d’une valeur de 56 millions de F CFA aux universités publiques du Burkina Faso.
France: le candidat des Républicains, François Fillon, appelle à voter pour Macron au second tour.
France: Emmanuel Macron et Marine Le Pen qualifiés pour le second tour de la présidentielle  (Estimation).
Football:  le président de la FBF, Sita Sangaré,nommé membre de la commission de développement de la FIFA.
Immigration: partis en Libye à la recherche de l’eldorado, 154 burkinabè ont été rapatriés ce 20 avril au Burkina.
Médias: après 4 ans d’interruption, la radio rurale a officiellement redémarré ses activités, le 20 avril 2017.

Le Café restaurant le Cappuccino et le Splendid Hôtel ont été les cibles d’une attaque terroriste le 15 janvier 2016. Cet acte perpétré par trois assaillants a causé la mort d’une vingtaine de personnes. Au cours du point presse animé ce vendredi 24 mars 2017 à Ouagadougou par le ministre en charge de la Sécurité, le Colonel Serge Alain Ouédraogo, chef d’Etat major adjoint de la gendarmerie nationale a fait le point de la situation des attaques terroristes surtout celle qui a visé le Cappuccino. A l’heure actuelle, le chef des opérations ,du nom de Mimi Ould Baba Ould Cheikh, a été arrêté en janvier dernier au Mali mais le commanditaire Mohamed Ould Nouiny, l’émir du groupe Al mourabitoune, reste activement recherché. Le film des événements a été relaté par le Colonel Ouédraogo.


Dans la matinée de ce vendredi 24 mars 2017, un homme enturbanné, à une allure suspecte, est descendu d’un car aux environs de la grande mosquée de Ouagadougou, a été arrêté par les commerçants, selon la radio Wat Fm.

De 2015 à 2016, le Burkina Faso a connu plus d’une vingtaine d’attaques ou agressions terroristes menées contre les forces de défense et de sécurité ou contre des civils. Et selon Simon Compaoré, ministre d’Etat en charge de la sécurité, ces différentes attaques ont occasionné plus de 70 pertes en vie humaine. Au cours d’un point tenu ce vendredi 24 mars 2017 à Ouagadougou, il a fait le point complet sur la situation et annoncé également que plus de 70 personnes impliquées dans ces actes terroristes ont été interpellées.

Le ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des Sceaux, Bessolé René Bagoro a visité le mercredi 22 mars 2017, la Prison de haute sécurité (PHS). Cette tournée entre dans le cadre du renforcement des mesures sécuritaires dans les zones sensibles du département. La délégation ministérielle a pu constater l’effectivité de plusieurs réalisations qui avaient été demandées par le personnel et promises par le Garde des Sceaux.

Le ministre de la Communication et des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou a présidé, dans la soirée du jeudi 23 mars 2017, une conférence publique organisé par son ministère sur le thème : « Réseaux sociaux, pouls de l’opinion publique ou créneaux de non droit ? »

Photo d'archives

Le collectif CGT-B (Confédération général du travail du Burkina), était en assemblée générale ce jeudi 23 mars 2017. C’est la Bourse de travail de Ouagadougou, qui a servi de cadre pour cette rencontre. L’objectif à ce rendez-vous était d’informer l’ensemble des militants du collectif sur l’état d’avancement des discussions sur la question de l’ Impôt unique du traitement salarial (IUTS).

Le Burkina Faso était représenté à la 329ème session du Conseil d'administration du Bureau International du Travail (BIT) à Genève par une délégation conduite par le ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection sociale Clément Sawadogo.

Harouna Dicko, le présumé auteur d'attaques terroristes dans la partie nord du Burkina Faso aurait été abattu par les forces de défenses et de sécurité dans la nuit du 22 au 23 mars 2017 dans la localité de Pétéga, à 25 km de Djibo, a appris Fasozine de sources sécuritaires.

Les coups de feu entendus ce mercredi 22 mars 2017 dans le centre-ville de Ouagadougou proviendraient d’exercices menés par la gendarmerie nationale, selon ces explications de l’institution.

L’Union des ressortissants de Côte d’Ivoire au Burkina (Urecib) a un nouveau président. Charles Téhi, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a de nouvelles ambitions pour sa communauté résidente au pays des Hommes intègres. Vainqueur de l’élection qui a eu lieu le dimanche 19 mars dernier avec 142 voix contre 76 voix pour son adversaire Namory Diomandé, Charles Téhi entend se consacrer à la réconciliation entre ses frères et sœurs pour une intégration citoyenne au Faso.

Le Syndicat national des agents des impôts et des domaines (Snaid), qui a entamé une grève de 120 heures depuis le 20 mars dernier, était face à la presse ce mardi 21 mars 2017 à Ouagadougou.

Le Burkina Faso à l’instar de la communauté internationale commémore ce mercredi 22 mars 2017 la journée mondiale de l’Eau. Cette année, l’événement est placé  à l’international sous le thème : « Pourquoi les eaux usées ? ». Au niveau national, la thématique retenue est : « Eaux usées, quelles stratégies pour leur valorisation? ». Voici ci-dessous le message du ministre en charge de l’Eau et de l’Assainissement, Niouga Ambroise Ouédraogo.