Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)

L'assistant de police, Aristide Bonzi, a été tué dans la nuit du 22 au 23 août 2018 au cours de l’attaque d’une équipe du commissariat de police du district de Sollé, province du Lorum, région du Nord, par des individus armés sur l’axe Sollé-Titao. 

Photo: DCPM/MATD

Suite à l’incendie qui a touché le Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Kongoussi, une délégation gouvernementale conduite par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo et la ministre de la Femme et de la Solidarité nationale et de la Famille, Laurence Ilboudo/Marshall était au chevet des populations éprouvées par ce drame, le mardi 21 août 2018. L’incendie qui a eu lieu la veille, a fait d’énormes dégâts et on ne déplore aucune perte en vie humaine.

Photo: FAIB

Selon cette information publiée sur la page Facebook de la Fédération des Associations islamiques du Burkina (FAIB), deux pèlerins burkinabè sont décédés « en terre sainte » dans l’accomplissement du hadj. Malgré quelques difficultés, les Burkinabè « à l'instar des autres pèlerins ont pu accomplir les lapidations au grand Jamarat le 21 août 2018 ».

Le poste de douane de Batié, (province du Noumbiel, Région du Sud-ouest) a été attaqué hier 21 aout 2018 selon des sources médiatiques et locales. Un douanier qui était de garde a été tué et le poste a été saccagé. En fin de soirée de ce 22 août 2018, le gouvernement burkinabè a confirmé l'information via un communiqué.

L’Aïd el-Kébir ou la fête de la Tabaski a été célébrée ce mardi 21 aout 2018 par la communauté musulmane du Burkina Faso.  C’est l’adjoint du grand imam de la grande mosquée de Ouagadougou, Adama Zoungrana  qui a dirigé la prière à la place de la nation qui a précédé au sacrifice du mouton. 

Photo: FAIB

Les rites du Hadj 2018 commencent ce weekend avec l’étape de Mina. Tous nos pèlerins Burkinabè ont atterri à l’aéroport international Mohamed Ibn Abdoul Aziz de Médine, excepté 3 vols qui ont atterri à Djedda. Les responsables d’agences de voyage et le comité conjuguent les efforts pour que l’étape de Mina soit plus facile que celle des années précédentes. 

Les enfants du site d’accueil du  centre d’éducation et de formation professionnel de Ouagadougou ont reçu ce vendredi 17 aout 2018 la visite de quelques membres du gouvernement. Conduit par le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, la délégation gouvernementale est allée au nom du chef de l’état, réaffirmer leur engagement à accompagner ces enfants dans l’apprentissage de divers métiers  et en les « socialisant».

Le feu qui s’était déclenché vers 20h ce vendredi 17 août 2018 au marché de cycle de Samandin, communément appelé Théâtre populaire a été maitrisé par les sapeurs pompiers. A l’aide de tuyaux, les soldats de feu sont venus à bout des flammes avant qu’elles ne se répandent dans les autres boutiques.

Le marché des cycles de Samandin, communément appelé Théâtre populaire est en proie aux flammes depuis une trentaine de minutes environ. Selon un constat sur place, le feu aurait commencé à partir d’une boutique située au centre dudit marché. C’était aux environs de 20 heures de ce vendredi 17 août 2018.

Selon ce communiqué de la police nationale, dans la matinée de ce vendredi 17 août, un véhicule de la société minière Semafo, escorté par une équipe de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) de Dédougou a été attaqué par des individus armés dans la commune de Békuy, province du Tuy, Région des Hauts-Bassins. Le bilan fait était de 2 civils tués (personnel de la mine), 4 blessés civils et un policier de l'escorte blessé.

Les travailleurs de la branche sureté aéroportuaire de la société Sécuricom Burkina sont mécontents de leurs conditions de vie et de travail. Ils l’ont fait savoir à travers une conférence de presse ce jeudi 16 août 2018 à la bourse du travail de Ouagadougou.

La police nationale dans ce communiqué s'explique sur l'incident survenu dans la soirée du 15 août 2018 à Bobo-Dioulasso et qui a fait un blessé par balles.