Aujourd'hui,
URGENT
Migrations: les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE
Burkina: 5 soldats tués dans une embuscade à Toéni dans la province du Sourou (Boucle du Mouhoun)
Tunisie: l’ancien président en exil Ben Ali est mort à 83 ans en Arabie Saoudite
Burkina: «Plus de 46 000 enfants non scolarisés ont été enregistrés au niveau des déplacés internes » (Stanislas Ouaro)
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés

La Coordination des comités CGT-B de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) est sortie à nouveau ce jeudi 12 juillet 2018 pour se prononcer sur la situation qui prévaut au sein de la caisse suite au recrutement externe de personnel au profit de l’institution. Ce jeudi matin, il s’est agi pour le syndicat d’échanger avec les hommes des médias sur les actions engagées contre le processus tant décrié.

Après la coordination des comités CGT-B de la CNSS qui dénonçait le mercredi 4 juillet dernier, l’admission de l’épouse, de la nièce et du neveu du Directeur des ressources humaines au recrutement externe de personnel au profit de la Caisse nationale de sécurité sociale, c’est autour des candidats malheureux audit test, de donner de la voix pour décrier un conflit d’intérêt dans ledit recrutement. Face à ce qu’ils qualifient de «magouille», lesdits candidats entendent protester les jours à venir. Nous avons rencontré deux d’entre eux.

Ce mardi 10 juillet 2018 a marqué la fin de la Formation initiale des officiers (FIO) des sapeurs-pompiers session 2018 de la 6ème promotion de l’Institut supérieur d’études de protection civile (ISEPC). Débuté le 10 février dernier, le stage FIO session 2018 s’est déroulé en 5 mois avec pour objectif de faire des officiers issus des académies militaires africaines, des cadres du métier des sapeurs-pompiers.

Dans ce message, la direction générale de la protection civile énumère l’ensemble des précautions à  prendre en cas d’intempéries pluviométriques et en cas de tonnerres.

Suite à la sortie médiatique de la Coordination des comités CGT-B de la Caisse nationale de sécurité sociale (CGT-B/CNSS) le mercredi dernier et qui dénonçait un recrutement «frauduleux» au sein de la CNSS, l’Organisation syndicale de la prévoyance sociale de l’Union syndicale des travailleurs du Burkina (OSPS/USTB) est montée au créneau ce vendredi 6 juillet 2018 pour contre-attaquer.

Bampobe Joël Bondé, assistant des douanes, chef de poste adjoint à Sebba (Province du Yagha, Région du Sahel), a été tué le mercredi 4 juillet 2018, par des individus armés, non encore identifiés.

Les riverains jouxtant l’avenue Ouezzin Coulibaly, coté marché des cycles du secteur 5 de Ouagadougou communément appelé « Théâtre populaire » ont pris l’initiative ce mercredi 4 juillet 2018 d’aménager la voie non bitumée menant à leur domicile et commerce. Pour ces riverains, las d’attendre l’intervention de la mairie, ils étaient opportuns de prendre l’initiative dans l’attente d’une éventuelle contribution de la collectivité.

La Coordination des comités CGT-B de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) est mécontente du processus de recrutement externe de personnel au profit de l’institution. Ce mercredi 4 juillet 2018, elle est montée au créneau pour dénoncer ce qu’elle qualifie de «processus douteux».

Un présumé bandit a été abattu par la gendarmerie et deux autres blessés, alors qu’ils étaient sur le point de dépouiller dans la nuit du lundi à mardi, des passagers sur l’axe Fada-Pama, a appris l’Agence d’information du Burkina auprès d’une source sécuritaire.

image d'archives

Les épreuves du baccalauréat session 2018 ont débuté ce mardi 3 juillet 2018. Cette année ils sont  au total 96 771 candidats-contre 75.960 en 2017-qui se lancent  à la conquête du premier diplôme universitaire sur l’étendue du territoire national. C’est le ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation, Stanislas Ouaro qui a donné le top départ dans la région du centre. C’était au lycée privé Yiguia.

Les présidents de 4 clubs de la zone 182 du nouveau district 403 A3 des Lions clubs International ont passé le samedi 30 juin 2018 le témoin de la direction à d’autres membres. Au cours d’une cérémonie officielle et symbolique, ils ont sacrifié à la tradition de leur club service qui veut qu’au bout d’un an, il y ait renouvellement de l’organe dirigeant. Les passations de charges se sont déroulées à l’hôtel Palace de Ouagadougou avec la présence de Julien Zoungrana, président de la zone 182.

Wendkuni Bank International (WBI), nouvelle née des établissements financiers, a décidé de marquer d’une pierre blanche le lancement de ses activités. Dans ce cadre, elle vient de tendre la main au Centre hospitalier universitaire pédiatrique Charles De Gaulle (CHUP-CDG). Ledit centre hospitalier a été doté d’un matériel medicotechnique  d’une  valeur de près de 5 millions de FCFA. A cela, le Président du Conseil d’administration, Apollinaire Compaoré a ajouté à ce don, la somme de 5 millions de F CFA en espèce. Ce don servira à la prise en charge des pensionnaires de l’hôpital pédiatrique de Ouagadougou.

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé