Aujourd'hui,
URGENT
Situation en Libye: le Burkina a décidé du rappel de son ambassadeur pour consultation (Alpha Barry, ministre des Affaires étrangères) 
Province du Lorum: Des individus non identifiés ont attaqué ce lundi, une équipe de patrouille du district de police de Banh (AIB)
Kenya: la Cour suprême valide la réélection d'Uhuru Kenyatta
Zimbabwe : Robert Mugabe destitué de la présidence de son parti, la Zanu-PF.
Nécro : décès ce 18 novembre à Abidjan de Youssouf Ouédraogo, ancien Premier ministre et ancien ministre des Affaires étrangères.
Filo 2017: la 14e édition placée sous le thème "livre et lecture dans le cadre familial"(23 au 26 novembre)
Zimbabwe: Le président Robert Mugabe a fait sa première apparition publique depuis le coup de force de l'armée
Burkina Faso: Blaise Compaoré sort de son silence et dément tout lien avec les terroristes basés au Sahel 
Soum: au moins 6 morts dans une nouvelle attaque ce vendredi 17 novembre
Filo 2017: rapprocher le livre du cadre familial

Le Centre pour la qualité du droit et la justice (CQDJ) a procédé, ce mardi 12 septembre 2017 à Ouagadougou, au lancement du projet de lutte contre les détentions préventives abusives et de réduction de la surpopulation carcérale. L’objectif de la conférence de presse était d’apporter plus d’informations sur la situation des droits humains aux médias et impliquer ces derniers dans la sensibilisation et le plaidoyer.

Les représentants du personnel de l’hôtel Sopatel Simandé via ce communiqué rejettent la note du complexe hôtelier annonçant la réintégration des travailleurs licenciés depuis mai 2017.  Pour le personnel, cette note « est une manœuvre dilatoire et de désinformation ».

Un message publié mardi sur la page Facebook -non authentifiée- d'Ansaroul islam, le groupe terroriste fondé par Malam Dicko condamne l’attaque du café Aziz Istanbul et accuse le «Groupe pour le soutien de l'islam et des musulmans» d’être à la base de cette attaque non encore revendiquée.

Mécontents de la gestion de leur directeur général, une partie du personnel de l’hôtel Sopatel le Silmandé est en grève depuis le 29 avril 2017. Une grève qui a conduit au licenciement des grévistes. Après moult tractations sans suite, la direction générale a dans un communiqué ce mardi 12 septembre, invité les ex travailleurs à prendre attache avec le département du capital humain pour les modalités pratiques de leur réintégration. Joint au téléphone par Fasozine, le délégué général du personnel, Armand Tapsoba a laissé entendre qu’ils n’ont pas reçus de notification d’un tel communiqué.

Le comptable de la mairie de Diguel, dans le Soum, Ali Tamboura, enlevé par des individus non encore identifiés, le jeudi 7 septembre 2017, a été libéré le samedi 9 septembre. Dans une interview accordée au quotidien Sidwaya, l’ex otage raconte que ses ravisseurs ne veulent pas que la mairie de Diguel fonctionne.

Après une dizaine de jours d’une opération dite spéciale coordonnée par la commune de Ouagadougou, dans le cadre de l’éradication de la divagation des animaux, 150 animaux étaient à la fourrière. Les différents propriétaires ont pu récupérer leurs bêtes après paiement de l’amende qui leur a été imposée. C’est ce qui nous a été donné de constater ce 09 septembre 2017 au sein de la fourrière communale.

Estimés à environ 7 000, les Béninois vivant au Burkina Faso évoluent dans plusieurs secteurs d’activités. La communauté compte notamment des cadres de classe exceptionnelle (fonctionnaires internationaux), des cadres (ingénieurs, chefs d’entreprises), des hommes d’affaires, des commerçants, des ouvriers qualifiés etc. Cette communauté entend désormais se mobiliser pour faire face aux défis qui l’attendent. Regroupée au sein d’une association, les Béninois du Burkina Faso ont élu le 24 juillet 2016,  Brice Judicaël Clovis Babadjihou, ingénieur des ponts et chaussés et chef d’entreprise a en 14 mois de mandature, redonné confiance à ses compatriotes. Il livre ici sa stratégie et ses ambitions.

La direction régionale des  douanes l’ouest a procédé mercredi à Bobo-Dioulasso, à l’incinération de 45 tonnes de produits périmés et prohibés, comprenant 30 tonnes de médicaments illicites et 15 tonnes de cannabis, d’une valeur marchande de plus de deux milliards FCFA, saisis lors de différentes opérations de contrôle effectuées depuis  mi-2015.

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet «Autonomisation des femmes et des filles et dividende démographique au sahel» (SWEDD en anglais), le ministère de la Santé organise du 6 au 8 septembre 2017 à Bobo-Dioulasso une formation sur la planification familiale, la scolarisation des filles, l’autonomisation économique des femmes et des filles et la lutte contre le mariage d’enfants, au profit des journalistes. La cérémonie d’ouverture a eu lieu mardi en présence du représentant de la directrice de la promotion de la santé, Eric Doyé.

Une dizaine d’hommes armés ont enlevé tôt lundi matin à Nassoumbou, deux frères pour exiger la libération de deux individus lourdement condamnés pour des faits répétés de braquages et de vols à main armée, a appris l’AIB auprès de sources sécuritaires.

Les musulmans du Burkina Faso ont célébré ce vendredi 1er septembre 2017, l'Aïd el-Kebir ou la Tabaski. A Ouagadougou, la grande prière a eu lieu à la place de la Nation à 9 heures suivi du sacrifice d’un bélier blanc, sous la direction de l’Imam Aboubacar Sana, Imam de la grande mosquée de la capitale. A l’occasion, les musulmans ont priés pour la paix au Burkina Faso et l’imam Sana dans son sermon, a demandé aux fidèles «d’accepter vivre avec les autres communautés».

Une attaque qui serait de nature terroriste a visé la gendarmerie de Djibasso Djibasso, une localité située à une quinzaine de Km de la frontière malienne et à 358 Km de Ouagadougou, dans la nuit du 31 août 2017.