Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie
Burkina: l'ancien Premier ministre, Paul Kaba Thiéba prend officiellement les rênes de la Caisse des dépôts et consignations
Soudan: le régime militaire annonce avoir déjoué une «tentative de coup d’État»
Paludisme: «La tendance de la mortalité est en baisse» au Burkina Faso (AIB)
Coopération: le Burkina Faso et le Niger signent un accord pour le développement de leur zone frontalière (AIB)
Madagascar: adoption d’une loi sur le recouvrement des avoirs illicites
G5 Sahel: l’Union européenne renouvelle son soutien à l’institution
Médias: le CSC dispose désormais d'un nouveau matériel de contrôle pour le monitoring

Le DG entrant, Désiré Théophane Sawadogo

Après douze années à la tête du Groupe de presse Fasozine, tour à tour comme directeur de publication, président du conseil éditorial, puis directeur général, Serge Mathias Tomondji passe le témoin à Désiré Théophane Sawadogo, jusque-là directeur de la rédaction. La passation de service a eu lieu le jeudi 9 novembre 2017 dans les locaux du journal à Ouagadougou.

Photo: Watt FM

Les forces de défense et de sécurité burkinabè ont réussi à neutraliser plusieurs assaillants et retirés plusieurs armes de guerre, de sources concordantes.

La 7e édition  du Festival international de la Liberté d’expression et de Presse (Filep) a ouvert ses portes ce mercredi 8 novembre 2017 à Ouagadougou et ce jusqu’au samedi 11 novembre  prochain. « Défis sécuritaires en Afrique : rôle et responsabilité des médias» est le thème de l’édition 2017 qui réunira environ 250 participants venus du Burkina, d’Afrique et d’ailleurs.

Au nombre de huit, des assaillants ont ouvert le feu dans la nuit de lundi à mardi vers 23h, sur le poste de gendarmerie de Bourzanga, localité située à 40 km de Kongoussi et 152 km de Ouagadougou, dans la Bam. Ils ont emporté deux motos et incendié des documents. 

La coordination des universités publiques et de celle de la recherche de la Fédération des syndicats nationaux  des travailleurs de l’éducation et de la recherche (F-Synter) a dénoncé ce mercredi 8 novembre 2017 à Ouagadougou, le non respect par le gouvernement du protocole d’accord de septembre 2016 portant sur le statut des enseignants à temps plein (ETP) et les ingénieurs de recherche. Pour les orateurs du jour, l’attitude de l’exécutif est un mépris vis-à-vis du monde des enseignants chercheur.

Le Syndicat des travailleurs de l’Action sociale (Syntas) et le Comité de la confédération générale du travail du Burkina (CGT-B) ont animé une conférence de presse ce mercredi 8 novembre 2017 à Ouagadougou. Ils décident de la levée de la suspension des mots d’ordre de grève et de sit-in des mois août et septembre dernier et ont annoncé un sit-in de 8 à 12 heures les 13 et 14 novembre prochain, suivi d’une grève de 96 heures du 21 au 24 novembre sur toute l’étendue du territoire national.

L'Union burkinabè des éditeurs privés de services de télévision (UBESTV) qui regroupe l'ensemble des chaines de télévision privées du Burkina, voudrait à travers cette lettre ouverte,  attirer une fois de plus, l'attention du gouvernement sur l'impérieuse nécessite du lancement officiel de la Télévision numérique terrestre. Le lancement officiel de la TNT a subit plusieurs reports, portant des préjudices énormes aux télévisions privées existantes et celles à venir. Ils souhaitaient le dire au Premier ministre Paul Kaba Thiéba. Mais comme ils n’ont pas pu obtenir une audience, ils s’adressent à travers cette lettre ouverte.  

Des tirs nourris ont été entendus dans la nuit de lundi à mardi vers 23h,en provenance de la gendarmerie de Bourzanga,a appris l’AIB auprès d'habitants de la localité.

Suite à son Assemblée générale du 23 septembre dernier, le réseau West Africa Network for Peacebuilding (Wanep/Burkina) a changé de conseil d’administration. Le nouveau PCA a pour nom, Moussa Willy Bantenga. L’ancien PCA, Arouna Savadogo lui a passé le témoin le 3 novembre 2017.

La Brigade anti-criminalité (BAC) de Ouagadougou, en collaboration avec le Commissariat de Police de l’Arrondissement de Nongr-Mâasom ont procédé à la saisie de carcasses de poulet de chair. Cette saisie est intervenue dans la matinée du 31 octobre 2017 au secteur 39 de l’arrondissement 09 de la ville de Ouagadougou.

Étudiants, secrétaires, couturiers, agents commerciaux, enseignants, ils étaient au total 57 inscrits pour le concours radiophonique, Radio en Herbe, organisé par Radio Pulsar durant les vacances. Au final ils seront 23 à passer les différentes étapes de la compétition.

A Bobo-Dioulasso, le Synatfitex, un des syndicats de la Société des fibres et textiles du Burkina Faso (Sofitex), a marché jeudi 2 novembre. Conduite par son secrétaire général Issiaka Traoré, la marche du Synatfitex aspirait à encourager la direction à emprunter le chemin de la bonne gouvernance.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé