Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie
Burkina: l'ancien Premier ministre, Paul Kaba Thiéba prend officiellement les rênes de la Caisse des dépôts et consignations
Soudan: le régime militaire annonce avoir déjoué une «tentative de coup d’État»
Paludisme: «La tendance de la mortalité est en baisse» au Burkina Faso (AIB)
Coopération: le Burkina Faso et le Niger signent un accord pour le développement de leur zone frontalière (AIB)
Madagascar: adoption d’une loi sur le recouvrement des avoirs illicites
G5 Sahel: l’Union européenne renouvelle son soutien à l’institution
Médias: le CSC dispose désormais d'un nouveau matériel de contrôle pour le monitoring

Une vingtaine d’assaillants ont incendié ce jeudi, l’école primaire publique de Tem dans la commune de Nassoumbou, après avoir semé la panique dans le village, a appris l’AIB de sources concordantes.

Dans le cadre des actions de protection des droits des enfants et de promotion des mesures alternatives à l’emprisonnement des enfants en conflit avec la loi (ECL),  le Groupement alternatif d’initiatives artistiques (GAIA Faso) offre un programme découverte de l’art thérapie aux enfants détenus à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (Maco).

Des individus armés ont attaqué lundi en fin d'après-midi, le service environnemental de Belehede (Soum), sans faire de victimes, mais réussissant à emporter deux armes et deux motos, rapporte l’Agence d’informations du Burkina.

Les organes de presse bénéficiaires de la subvention de l’Etat exercice 2017 peuvent passer à la caisse. Ce mardi 17 octobre 2017, le Fonds d’appui à la presse privée (FAPP), qui a assuré la répartition de la subvention 2017, a procédé à la remise officielle et symbolique des premiers chèques.

Le Syndicat des médecins du Burkina (Symeb) a décidé, à l’issue d’une assemblée générale tenue le 7 octobre dernier, de remettre un mémorandum au gouvernement ce lundi 16 octobre 2017. Leur objectif, attirer l’attention du gouvernement sur la dégradation du système sanitaire en matière de ressources humaines. Une situation décrite dans le mémorandum remis au secrétaire général du ministère de la Santé, Dr Robert Kargougou.

Le commissariat de police du district de Sollé, 45 km au Nord de Titao, a été attaqué dans la nuit de dimanche à lundi par des individus non encore identifiés, rapporte l’Agence d’information du Burkina Faso.

114 motos, une dizaine de téléviseurs écran plasma, un kilogramme et demi de cannabis, des téléphones portables et autres ordinateurs portables... Voilà le butin saisi par les services de la police nationale,p après le démantèlement de deux réseaux de bandits. Ces objets volés ont été présentés ce jeudi 12 octobre 2017, lors d’un point de presse tenu dans les locaux de la direction générale de la police nationale à Ouagadougou.

A l’occasion de la journée internationale de la jeune fille, célébrée le 11 octobre, l’ONG "One" a publié un nouveau rapport intitulé «Accès des filles à l’éducation dans le monde: les mauvais élèves». Ce classement met en évidence les 10 pays où les filles ont le moins accès à l’éducation et présente les nombreux obstacles auxquels elles sont confrontées.

Ce jeudi 12 octobre 2017 pourrait marquer un dénouement dans l’affaire opposant certains agents de l’hôtel Sopatel Silmandé, et la direction de ladite entreprise. C’est ce que laisse du moins présager l’information selon laquelle, les travailleurs qui jusque-là avaient été licenciés sont autorisés à retrouver leurs postes au sein de l’établissement hôtelier.

Un soldat burkinabè de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) s'est noyé au Mali où il était en mission.

Le Service d’information du gouvernement dément les rumeurs infondées qui circulent actuellement dans les réseaux sociaux faisant état d’attaque terroriste imminente du centre-ville de Ouagadougou.

Un véhicule de l’Etat avec à son bord quatre personnes a été enlevé par deux individus armés non identifiés, tôt samedi matin, dans le village de Tin-Ediar, dans la province de l’Oudalan, région du Sahel, a appris l’AIB auprès d’une autorité provinciale.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé