Aujourd'hui,
URGENT
Android: l'Union européenne condamne Google à une amende record de 4,34 milliards d'euros (RFI)
Soum: le chef de Hocoulourou et un paysan tués par « des individus armés non identifiés» (ministère de la sécurité)
Burkina: l’armée démantèle plusieurs bases terroristes sur la bande transfrontalière nord et interpelle 60 suspects
Burkina: la douane et la DGTTM, sont respectivement 2e et 3e parmi les services les plus corrompus (Ren-Lac)
Burkina: la police municipale, service public le  plus corrompu en 2017 (Rapport Ren-lac)
Mali: 1 mort et 6 blessés dans l'accident d'un véhicule du Bataillon Gondaal 3 
Afrique: l'Erythrée rouvre son ambassade à Addis-Abeba après 20 ans de conflit (RFI)
Burkina: l’Union européenne offre plus de 4 milliards de FCFA pour la modernisation de l’enseignement franco-arabe (AIB)
Haïti: le Premier ministre Jack Guy Lafontant démissionne à la suite des violences urbaines
Colombie: premier procès de chefs de la guérilla des Farc devant le tribunal spécial

Des travailleurs de la société  minière, Bissa Gold étaient face à la presse ce mardi 8 mai 2018 à Ouagadougou. Ils ont exprimé « leurs mécontentements et frustrations » face à l’attitude de leur employeur qui a changé unilatéralement les conditions de travail. Malgré ce fait, les travailleurs disent toujours privilégié le dialogue.

Le Centre national de presse Norbert Zongo (CNP-NZ)  a rendu public le vendredi 4 mai 2018 à Ouagadougou, le rapport 2017 sur l’état de la liberté de la presse. Le panel des experts nationaux  a attribué au titre de l’année 2017, la note de 2,64 sur 4 points à l’indice  de viabilité des médias au Burkina Faso. Selon les consultants qui ont rédigé le rapport, cette note  traduit « une situation assez viable », selon la méthodologie Irex, pour l’exercice de la liberté d’expression  et de la presse au cours de l’année 2017.

A l’occasion de ses trois années d’existence, la télévision Burkina info a organisé 72 heures durant des journées portes ouvertes. Le mercredi 2 mai 2018, elle a ouvert ses portes aux journalistes burkinabè. La dizaine d’hommes de média sont allés toucher du doigt les conditions de travail de leurs confrères de la chaine d’information en continue et comprendre aussi le circuit de production et de distribution de l’information. 

Le Syndicat national des travailleurs des douanes (Synatrad) a animé une conférence de presse, le vendredi 4 mai 2018, dans l’enceinte du bureau des douanes de Ouaga-route, sis à Ouaga Inter. Il s’est agi, selon le secrétaire général du Synatrad, Mathias Kadiogo, d’éclairer l’opinion nationale sur les faits qui sont à l’origine de ce qu’il a qualifié de campagne de dénigrement et de diffamation contre la personne du chef de la brigade commerciale du bureau des douanes de Ouaga-route, Ali Guissou.

Au lieu de débourser la somme de 2 333 270 F CFA pour le Hadj 2018, les pèlerins burkinabè payeront désormais 2 285 000 FCFA soit une réduction de plus de 48 000 FCFA. Selon ce communiqué du comité de suivi du pèlerinage à la Mecque, cette réduction a été rendue possible après les concertations avec les compagnies de transport.

 

Quatre présumés assaillants et trois supposés logeurs ont été mis aux arrêts, suite aux incendies mercredi, du logement d’un enseignant et du siège du groupe d’autodéfense Koglweogo, respectivement à Bafina et à Guendbila, deux villages du Sanmatenga, a appris l’AIB vendredi sur place.

Photo: Burkina 24

Le monde des médias a célébré ce jeudi 3 mai 2018, la 25e journée mondiale de la liberté de la presse. Sous la houlette du Centre national de presse Norbert Zongo (CNP-NZ), l’événement a été célébré officiellement au cours d’un cérémonial tenu ce jeudi dans la matinée avec la présence du ministre en charge de la communication. Cette année, la commémoration nationale placée sous le thème : « Médias et Justice » coïncide avec le 20e anniversaire du Centre national de presse Norbert Zongo.

Pour participer au Hadj 2018, les pèlerins burkinabè devront débourser la somme de 2 333 270 F CFA et la date limite des inscriptions est fixée au 15 juin 2018. Le quota du Burkina est maintenu à 8143 pèlerins. Toutes ces informations entrant dans le cadre des préparatifs du Hadj 2018 ont été rendues publiques ce jeudi 3 mai 2018 à Ouagadougou par le ministre en charge des Cultes, Siméon Sawadogo en compagnie du président du Comité national du suivi du pèlerinage, Ilboudo Zoundi Moumouni.

Huit assaillants ont brûlé mercredi 2 mai le logement d'un enseignant à Bafina avant de semer la panique dans le marché de Guenbila, a appris l’AIB de sources concordantes.

Les travailleurs du Burkina Faso ont commémoré ce mardi 1er mai 2018, la 132e journée internationale du travail. A Ouagadougou, les militants et militantes des centrales syndicales et des syndicats autonomes regroupés au sein de l’Unité d’action syndicale (UAS) ont marqué l’événement par une marche meeting. 

La Direction générale des services vétérinaires (DGSV) du ministère des Ressources animales et halieutiques a incinéré le 30 avril 1 305 peaux d'ânes à la périphérie sud de la ville de Ouagadougou apprend-t-on du ministère.

 Une trentaine d’assaillants non identifiés armés d’armes de guerre ont fait irruption et attaqué, lundi vers 22 h 30 mn, le poste de police frontière de Madouba, dans la province de la Kossi, Boucle du Mouhoun, selon un communiqué du ministère en charge de la Sécurité.

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé