Aujourd'hui,
URGENT
Niger: 17 morts lors d’une attaque à Aghay, près de la frontière malienne (RFI)
Hadj 2018: le délai des inscriptions prolongé à la fin du Ramadan (communiqué)
Galian 2018:  Dabadi Zoumbara des Editions Le Pays «super» lauréat 
Kenya: les braconniers bientôt passibles de la peine de mort (France 24)
Burkina: les agents publics de l'Economie et des finances entameront ce lundi 21 mai 2018 une grève de 120 heures (5 jours)
Terrorisme: le «groupe EI dans le Grand Sahara» sur la liste noire américaine
Etats-Unis: une fusillade dans un lycée au Texas fait au moins huit morts (RFI)
Guinée: le Premier ministre guinéen Mamady Youla a présenté à sa démission ainsi que celle de son gouvernement
Chili: les 34 évêques venus parler avec le pape sur le scandale de pédophilie ont remis leur démission
Burkina: une œuvre d’art honorifique décernée à l’ancien président Michel Kafando

La semaine dernière, une vidéo à caractère pornographique a circulé sur les réseaux sociaux, montrant l'agression d'une jeune lycéenne burkinabè du lycée Aurore sis à la Patte d’Oie dans la ville de Ouagadougou par un groupe d'hommes. Dans cette déclaration, l’association Mys’tic dénonce avec la plus grande énergie cet acte «ignoble» et souhaite que les droits de la victime supposée soient pleinement respectés.

Selon ce communiqué du Procureur du Faso, les auteurs du viol présumé d’une lycéenne sont en garde à vue et des auditions sont en cours pour situer les responsabilités.

Mahamadi Zango, assistant de police et membre du Groupement des Compagnies républicaines de sécurité de la ville de Fada N’Gourma, tué le 13 février 2018, a été porté en terre ce vendredi 16 février au cimetière de Gounghin. A 37 ans, il a été arraché à l’affection des siens alors qu’il était en mission de sécurisation à Natiaboani, à environ 60 km de Fada N’Gourma aux côté de ses frères d’arme. Les honneurs militaires ont été rendus à  ce «vaillant soldat, tombé les armes à la main».

Le ministère de la Femme réagit par le biais de ce communiqué à la vidéo circulant sur les réseaux sociaux et dans laquelle on aperçoit une jeune fille se faire violer par des garçons.

Selon l’Agence d’information du Burkina, la Coalition des associations pour la Défense du droit au logement(CADDL) entend marcher sur le ministère en charge de l’habitat le 15 mars 2018 en vue de dénoncer « le pillage systématique du foncier par les sociétés immobilières ». Elle l’a fait savoir ce jeudi 15 février 2018.

Photo: Faso-nord.info

Le Tribunal de grande instance de Ouahigouya a condamné ce février 2018 l’agent de santé Nonguezanga Kaboré à une peine de prison de six mois avec sursis pour non-assistance de personne en danger. 

A peine installée dans sa nouvelle fonction de ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, qu’Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marshal a pris son bâton de pèlerin pour rencontrer ses sœurs des 13 régions du Burkina. Ses sorties de terrain ministérielles s’inscrivent dans le cadre de la tenue du Forum national des femmes qui aura lieu en mars 2018. Le mardi 13 février dans l’après-midi, elle a rencontré ses sœurs du Centre-Nord, à Kaya, chef-lieu de la province du Sanmatenga.

Photo: RTB2 Fada N'Gourma

Un policier tué, deux autres blessés. C’est le bilan d’une attaque d’une attaque menée dans la nuit du 13 au 14 février par des individus non identifiés contre une équipe de la police nationale en mission de sécurisation à Natiaboani, localité située à une cinquantaine de kilomètres au sud de Fada N’Gourma, selon ce communiqué de la police nationale. «Les assaillants étaient visiblement lourdement armés. 470 douilles ont été retrouvées par la police les échanges de tirs», précise de son côté la RTB2 Fada N'Gourma.

Un élève de la classe de 6e a été mortellement fauché hier mardi à Bagaré (45km de Yako) par un car; incendié par la suite par une foule en colère.

Voici le message de Remis Fulgance Dandjinou, ministre de la Communication à l’occasion de la célébration ce 13 février 2018 de la septième journée mondiale de la radio. 

Après un peu plus de 10 ans de recherche et de « tâtonnement », la commission épiscopale des communications sociales au niveau de l’Eglise catholique procède à la connexion satellitaire quotidienne de 14 radios diocésaines, à travers le Réseau des radios catholiques du Burkina (RCB). Le lancement officiel de ce programme est intervenu ce lundi 12 février 2018, au sein du centre national Cardinal Paul Zoungrana à Ouagadougou. 

photo: lefaso.net

Du 29 au 31 mars 2018, Ouagadougou abritera la 3e édition du symposium international des hommes et femmes de médias, sous l’égide de l’Union internationale de la presse francophone (UPF). Cette information a été rendue publique ce jeudi 8 février 2018, à l’occasion d’une conférence de presse organisée à cet effet. Il s’est agi pour Madiambal Diagne, président international de l’UPF et ses camarades d’évoquer les grandes lignes de cette rencontre au cours de laquelle, des réflexions seront menées sur le rôle des journalistes sur les questions relatives à la paix et à la sécurité. D’où « Médias, paix et sécurité », comme thème dudit symposium. 

Des mots pour le dire...

Sondage

Le gouvernement annonce la tenue régulière du conseil des ministres dans les différentes régions du Burkina. Selon vous, c'est une décision:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé