Aujourd'hui,
URGENT
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Ouagadougou: un présumé pédophile entre les mains des gendarmes (Mairie arrondissement 3)
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 

SOCIETE

Dr Laurent Sedogo, ancien député et ancien ministre de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources halieutiques, quitte la direction exécutive du Wascal le 1er avril. Monsieur Sedogo rentre au pays pour assumer la fonction de directeur exécutif de la Fondation Dreyer dont il est par ailleurs membre du Conseil d’administration depuis 2014.


Arrivé au Wascal en janvier 2014 pour un mandat de quatre ans, Dr Laurent Sedogo, a adressé sa lettre de démission au Président du conseil d’administration de Wascal le 3 janvier 2017 pour une séparation avant terme à l’amiable et pour convenances personnelles.

Une démission entérinée par le conseil d’administration réunie fin janvier 2017 à Praia au Cap-Vert.  En prenant acte de la démission du directeur exécutif, le conseil n’a pas manqué d’exprimer sa gratitude à Dr Sedogo, «pour les résultats obtenus et l’excellent travail qu’il a effectué au cours de son mandat ainsi que pour son service à l'organisation».

Le professeur Jimmy Adegoke, précédemment président du Comité consultatifs a été désigné comme directeur exécutif par intérim pour une période transitoire de six mois à compter du 1er avril 2017. Dr Sedogo quitte Wascal au moment où l’organisation accueille de nouveaux membres.  Il s’agit de la Guinée Conakry et du Cap-Vert, qui viennent d’y faire leur entrée lors de la session de Praia. Des adhésions saluées par le conseil d’administration qui a remercié toutes les personnes qui ont œuvré à l’obtention de ce résultat.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé