Aujourd'hui,
URGENT
HCR: le Burkina Faso accueille à ce jour près de 34.000 réfugiés dont 56% d'enfants.
Présidence : les rois de différentes localités reçus en audience le mardi 20 juin par Roch Kaboré.
Mali: une trentaine de morts dans des violences entre Peuls et Dogons dans le centre du pays.
Auto-emploi : le Programme d'autonomisation économique des jeunes et des femmes, crédité d'une enveloppe de 16,5 milliards de FCFA.
Auto-emploi : les jeunes et les femmes burkinabè invités à soumettre leurs demandes de financement dès le 26 juin.
Algérie: un père écope de 2 ans de prison ferme pour avoir suspendu son bébé dans le vide afin d’obtenir des «like» sur Facebook.
Ramadan: 462 infrastructures marchandes de Ouagadougou ont été contrôlées par le ministère du Commerce.
ONU : Zéphirin Diabré participe aux travaux de la 35ème session du Conseil des Droits de l'Homme actuellement à Genève, Suisse.
Centrafrique : accusés d’agressions sexuelles et de participation à des trafics, les Casques bleus congolais chassés de la Minusca.
Bac 2017: le doyen des candidats, Amadou Gazambé, 58 ans, passe l'examen pour la 11ème fois.

SOCIETE

Les chrétiens du Burkina Faso, à l’instar de ceux du monde entier, célèbrent ce dimanche 16 avril 2017, la fête de pâques, solennité de la résurrection de Jésus christ.  A cet effet, Voici ci-dessous le message du Cardinal Philippe Ouédraogo, archevêque métropolitain de Ouagadougou.  

"Nous célébrons dans la joie et l’action de grâce la fête de Pâques c’est-à-dire la Résurrection du Christ. Notre Seigneur Jésus Christ est mort et Ressuscité. Il a donné sa vie pour le salut de tous les Hommes !

Cette fête de Pâques 2017 constitue un appel pour les chrétiens. 

Elle nous invite :

 A fortifier notre foi en Christ-Sauveur Chemin/Vérité/Vie.

 A vivre davantage de Lui, de son Evangile car « si nous ne vivons pas l’Evangile, Jésus ne vit pas en nous ».

 A être ses témoins courageux dans le quotidien de la vie

• Pour annoncer l’Evangile au monde

• Pour transformer notre monde en un monde plus humain, fraternel…un monde réconcilié dans la justice et la paix véritable !

Avec tous les chrétiens du monde entier, nous proclamons « ALLELUIA » « loué soit Dieu » pour son amour manifesté en Jésus Christ.

A tous et à toutes, bonne et sainte fête de Pâques.

Daigne le Ressuscité bénir le Burkina Faso, le monde entier !

 

Philippe Cardinal OUEDRAOGO"