Aujourd'hui,
URGENT
Filo 2017: la 14e édition placée sous le thème "livre et lecture dans le cadre familial"(23 au 26 novembre)
Zimbabwe: Le président Robert Mugabe a fait sa première apparition publique depuis le coup de force de l'armée
Burkina Faso: Blaise Compaoré sort de son silence et dément tout lien avec les terroristes basés au Sahel 
Soum: au moins 6 morts dans une nouvelle attaque ce vendredi 17 novembre
Filo 2017: rapprocher le livre du cadre familial
Léo: une personne tuée, 8 millions de FCFA et du matériel militaire emportés dans un braquage (AIB)  
UACO 2017: Les échanges porteront sur les médias sociaux et la formation des opinions en Afrique ( du 16 au 18 novembre)  
Zimbabwe: Morgan Tsvangirai, le chef de l’opposition politique appelle le président Mugabe à rendre le tablier
Etats généraux de la: 983 jeunes réfléchissent sur les freins à l’épanouissement de la jeunesse  
arrondissement 3:  Les militants de l’UPC s’indignent face à la « forfaiture » engagée pour la destitution de l’actuel maire

SOCIETE

Quarante-quatre personnes ont été interpellées mardi, après de violentes manifestations ayant conduit  aux incendies du campement de Pama Sud et du Service environnemental de Nadiagou, après la mort par balle, lundi, d’un présumé braconnier, annonce l’Agence d’information du Burkina (AIB), citant des sources sécuritaires.


Ces personnes sont soupçonnées d’avoir pris part à une manifestations ayant abouti à l’incendie du campement de Pama Sud et du service environnemental de Nadiagou. Les émeutes ont éclaté à la suite de la mort d’un présumé braconnier pendant des échanges de tirs avec les agents des Eaux et Forêt.

Une source proche des services forestiers citée par l’AIB relève que c’est au cours d’une patrouille forestière  dans la réserve faunique que les échanges de tirs ont eu lieu.
«Les événements se sont déroulés au petit matin (du lundi 17 avril 2017, ndlr). Les braconniers sont tombés dans une embuscade et ont ouvert le feu sur les agents qui ont immédiatement riposté. Malheureusement un des braconniers a été atteint mortellement », souligne la source.

«C’est un vieux braconnier connu des services depuis plus de 20 ans. Ils étaient deux. Quand les pisteurs et les forestiers ont torché sur eux, les braconniers ont immédiatement ouvert le feu. C’est au cours des tirs de riposte qu’un d’eux a été mortellement touché. Ils avaient abattu  trois cobs de Buffon (de la famille des antilopes, ndlr)», précise pour sa part le concessionnaire du campement Pama sud.