Aujourd'hui,
URGENT
France: explosion dans une rue piétonne à Lyon, six blessés, la piste du colis piégé privilégiée (parquet)
Chine-Burkina: «L’exportation des produits burkinabè vers  le marché chinois a augmenté de 300%» 
Royaume-Uni: la Première ministre Theresa May a annoncé ce vendredi 24 mai qu'elle quitterait ses fonctions le 7 juin prochain
Burkina: la société civile demande aux communes minières de suspendre toute collaboration avec les sociétés minières
Burkina: une performance globale de 63,3% enregistrée par les structures du Premier ministère en 2018
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires

SOCIETE

Le Réseau des parlementaires burkinabè en santé, population et développement (RPBSPD) en collaboration avec le service de santé de l’Assemblée nationale et le soutien du laboratoire Roche diabète care, organise une campagne de sensibilisation et de dépistage sur le diabète et l’hypertension artérielle. Le lancement de ladite campagne a eu lieu ce mercredi 10 mai 2017 à l’hémicycle à Ouagadougou.


Sensibiliser les parlementaires et la population burkinabè sur l’hypertension artérielle et le diabète, tel est l’objectif de cette campagne organisé par le RPBSPD. Foi de ce que les complications liées au diabète peuvent être évitées, diminuées ou retardées s’il est dépisté précocement, l’honorable Maïmouna Ouédraogo, présidente du RPBSPD estime que «cette campagne permettra aux parlementaires et aux populations burkinabè de prendre régulièrement leur tension artérielle et de contrôler leur glycémie».

Représentant le président de l’AN, Salimata Konaté, a fait remarquer qu’au Burkina Faso, «les études ont montré que la prévalence de l’hypertension artérielle qui était de 23% en 2003, est passé à 29.6% en 2012». Au regard de ces chiffre, la député estime qu’il est important que des politiques de préventions de cette maladie doivent être mises en œuvre par le gouvernement. D’où son invite à tous les parlementaires et aux populations à se faire dépister avant que des proportions importantes ne soient atteintes.

Propos soutenus par Simplice Téhé Gohi, responsable de Open action (structure d’opérationnalisation de la campagne), représentant le laboratoire Roch diabète care. «Le combat contre le diabète et l’hypertension artérielle commence par le changement de comportement. Nous travaillons avec le ministère de la Santé en vue d’une grande campagne de sensibilisation au plan national», a confié M. Téhé Gohi. D’ore et déjà, certains bénéficiaires apprécient l’initiative à l’image de Arouna Ouédraogo, personnel parlementaire. «C’est une très bonne initiative surtout pour la santé du personnel. On ne peut que la louer à sa juste valeur et cela se poursuive tous les ans», suggère M. Ouédraogo.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé