Aujourd'hui,
URGENT
France: explosion dans une rue piétonne à Lyon, six blessés, la piste du colis piégé privilégiée (parquet)
Chine-Burkina: «L’exportation des produits burkinabè vers  le marché chinois a augmenté de 300%» 
Royaume-Uni: la Première ministre Theresa May a annoncé ce vendredi 24 mai qu'elle quitterait ses fonctions le 7 juin prochain
Burkina: la société civile demande aux communes minières de suspendre toute collaboration avec les sociétés minières
Burkina: une performance globale de 63,3% enregistrée par les structures du Premier ministère en 2018
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires

SOCIETE

Après un coma de plus d'une semaine, le vendeur Burkinabè victime d’une violente agression dans le Bronx (New York) a réagi jeudi pour la première fois depuis qu'il a été attaqué, selon la chaine de télévision américaine ABC7.



La chaine de télé, qui cite des membres de la communauté burkinabè, assure que «même si Porgo ne parle pas encore, son état s'améliore considérablement.» Ambroise Ngande, membre du Conseil consultatif africain, qui a été à son chevet, ajoute qu’il a ouverts momentanément les yeux. «Il a entendu la conversation et il a déplacé sa jambe pour dire que j'entends ce que vous dites. Il y a quelqu’un qui doit veiller sur lui là-haut», a-t-il précisé. Porgo a subi au moins deux chirurgies reconstructives de son crâne après les coups reçus lors de l'attaque.

Souleymane Porgo, 53 ans, a été attaqué le 2 mai dans la section Melrose du Bronx par cinq hommes. Selon la police, un des suspects a d’abord tenté de voler un sac à main sur l’étal du vendeur vendait qui a résisté. Ce suspect est ensuite puis il est revenu avec ses amis pour se venger. Sauvagement battu, le Burkinabè a sombré dans le coma. Trois des agresseurs seraient aux mains de la police. Deux autres agresseurs sont activement recherchés par la police de New York.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé