Aujourd'hui,
URGENT
Gendarmerie : nommé chef d'Etat major il y a quelques jours, le colonel Tapsoba Omer a pris officiellement les commandes ce mardi 23 mai.
Bobo: le personnel de l'hôpital Sanou Souro en arrêt de travail pour protester contre l'agression d'un infirmier par un accompagnant de
Ramadan: l'observation du croissant lunaire marquant le début du jeûne prévue pour le 26 mai à la grande mosquée de Ouagadougou (FAIB).
Burkina : un piratage de masse de sites web du gouvernement burkinabè en cours (Lefaso.net)
Burkina : onze sites du gouvernement déjà tombés entre les mains de pirates (Lefaso.net)
Sissili: deux Koglwéogo tués jeudi à Silly, 24 de leurs engins incendiés lors d’un affrontement avec des bandits (AIB)
Ouaga: Des étudiants ont manifesté ce vendredi 19 mai devant le palais de justice pour exiger la lumière sur l’assassinat de Dabo Boukari
New York : la communauté burkinabè à nouveau dans la rue ce samedi 20 mai pour dénoncer l'agression de Souleymane Porgo et Faride Guiré.
Nobéré: six personnes tuées jeudi soir et 14 autres blessées dans un accident impliquant un minibus et un camion.
Mali : deux soldats burkinabè blessés lundi dans une nouvelle attaque du super camp de la Minusma à Tombouctou (Radio Oméga).

La coupure du ruban symbolique par les officiels (Ph.SM)

SOCIETE

Après plusieurs années de travaux de réhabilitation, le centre médical de la Croix Rouge du Houet ouvre à nouveau ses portes. A la grande satisfaction de la population riveraine bénéficiaire. La cérémonie de remise en service de ce dispensaire de la Croix Rouge s’est déroulée ce lundi 15 mai 2017 en présence du représentant de l’ambassadeur du japon. 


Les soins de santé primaires sont désormais d’accès facile pour les riverains du centre médical de la Croix Rouge du Houet. Fermé il y a quelques années suite à de nombreuses difficultés rencontrées pour son fonctionnement, la formation sanitaire de la Croix Rouge du Houet reprend du service après des travaux de réhabilitation financés par l’état du japon. 

Raison pour laquelle, le président national de la Croix Rouge Burkinabé, Denis Bakyono ne tarie pas d’éloge pour le japon « ce pays frère a octroyé en décembre 2015 à la Croix Rouge Burkinabé, la somme de 46.484.328 FCFA pour la réhabilitation de l’ensemble des services de cette formation sanitaire », a-t-il précisé.

Pour sa part le représentant de l’ambassadeur du japon souhaite que tous prennent soins de ce dispensaire. Aussi a-t-il conseillé une bonne pratique japonaise dénommé KAIZEN-5S (amélioration permanente). Une méthode qui consiste à : Ranger, Ordonner, Nettoyer, Rendre propre et Etre Discipliné.

Le handicape lié au coût des ressources humaines est désormais un vieux souvenir pour ce dispensaire. Sur instruction du gouverneur de la région des Hauts-Bassins, la Direction régional de la santé y a affecté deux infirmiers d’état, une sage-femme et deux infirmiers Brevetés.

Le centre médical de la Croix Rouge du Houet est composé de quatre services : un dispensaire, un service de santé maternelle et infantile, un laboratoire et un dépôt pharmaceutique. Construit en 1990 par la Croix rouge Française, ce centre médical est situé dans le secteur 27 de l’arrondissement 5 de la ville de Bobo-Dioulasso (quartier Kuinima).