Aujourd'hui,
URGENT
Filo 2017: la 14e édition placée sous le thème "livre et lecture dans le cadre familial"(23 au 26 novembre)
Zimbabwe: Le président Robert Mugabe a fait sa première apparition publique depuis le coup de force de l'armée
Burkina Faso: Blaise Compaoré sort de son silence et dément tout lien avec les terroristes basés au Sahel 
Soum: au moins 6 morts dans une nouvelle attaque ce vendredi 17 novembre
Filo 2017: rapprocher le livre du cadre familial
Léo: une personne tuée, 8 millions de FCFA et du matériel militaire emportés dans un braquage (AIB)  
UACO 2017: Les échanges porteront sur les médias sociaux et la formation des opinions en Afrique ( du 16 au 18 novembre)  
Zimbabwe: Morgan Tsvangirai, le chef de l’opposition politique appelle le président Mugabe à rendre le tablier
Etats généraux de la: 983 jeunes réfléchissent sur les freins à l’épanouissement de la jeunesse  
arrondissement 3:  Les militants de l’UPC s’indignent face à la « forfaiture » engagée pour la destitution de l’actuel maire

SOCIETE

Six personnes sont décédées et 11 autres blessées dans la collision entre un mini car de transport en commun et un camion le 18 mai entre Nobéré et le pont Nazinon.  Les blessés ont été évacués sur Manga et sur Ouagadougou.


Le gouvernement, qui a présenté ses condoléances aux familles des disparus a rappelé que le 19 mai 2016 des mesures avaient été été adoptées. Il cite entre autres le plombage systématique de tous les cars de transport en commun ; la vérification de la conformité entre le véhicule et la visite technique présentée par le chauffeur ; la tolérance zéro à la surcharge ; l’interdiction formelle du transport mixte  etc. Le gouvernement invite les usagers de la route au strict respect de ces mesures.

Le 12 mai dernier sur le même axe, un mini car de transport en commun en provenance de Pô est entré en collision avec un véhicule de transport marchandises, à quelques kilomètres de Pô dans le parc Tambi. Le bilan a fait ressortir 18 morts et 4 blessés graves.