Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)

SOCIETE

Un court-circuit a causé une panique au service de la pédiatrie du Centre hospitalier régional de Fada N'Gourma autour de 21h30 dans la nuit du 29 mai 2017.


D’après le service de communication du gouvernorat de la région de l’Est, le feu est parti de  l'embranchement entre le câble de la Sonabel et le disjoncteur du bâtiment. A cause des  flammes des malades ont été évacués d’urgence hors du bâtiment.

Pour circonscrire le problème, les techniciens de la Sonabel ont interrompu la source d’alimentation, permettant ainsi de maitriser la situation. Les raisons de ce court-circuit ne sont pas encore connues. Aucune perte en vie humaine n'est à signaler et il y eu très peu de dégâts matériels.

Certains malades ont même regagné leur salle d'hospitalisation. Les services de sécurité étaient sur les lieux pour les constats d'usage. A signaler que les installations datent de 1972.