Aujourd'hui,
URGENT
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés
Cyclisme: Le Burkinabè Bachirou Nikiéma remporte le grand prix de la ville d'Abidjan
Cédéao: Mise en place d'un plan quinquennal de lutte contre le terrorisme d'un montant de près 596 milliards de FCFA
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone

SOCIETE

Détruit par l’attaque terroriste inédite du 15 janvier 2016, le restaurant le Cappuccino a rouvert ses portes ce samedi 10 juin 2017.


Le 15 janvier 2016, un commando de trois assaillants attaquait avec des armes automatiques des bars et hôtels de Ouagadougou.  L'attaque, revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui l'avait attribuée au groupe Al-Mourabitoune de l'Algérien Mokhtar Belmokhtar, avait fait 30 morts, majoritairement des étrangers, et 71 blessés. Principale cible visée: le Cappuccino, un bar restaurant très fréquenté.

L’établissement, qui avait été détruit lors de l’attaque, a rouvert ses portes ce samedi 10 juin 2017, près d’un an et demi après la tragédie. Les nombreux membres du gouvernement, les diplomates et le public qui s’y sont rendus nombreux ce samedi ont pu ainsi découvrir des locaux entièrement rénovés, avec de nouveaux dispositifs sécuritaires installés, dont des vitres blindées et un muret anti-intrusion dressé autour de la terrasse.

«Cette réouverture symbolise la victoire de la vie sur la mort, la détermination de réussir dans un Burkina en paix, débarrassé de toutes les haines, de toutes les violences absurdes et inutiles», a commenté le ministre burkinabè des Infrastructures, Eric Bougouma, après la coupure du ruban symbolique. «Nous montrons que nous faisons plus que résister au terrorisme», a-t-il ajouté.

A noter que le «Taxi-brousse», bar où les assaillants s'étaient retranchés avant d'être abattus, avait rouvert deux semaines après l'attaque, suivi six mois plus tard de l'hôtel Splendid, où le commando avait également fait plusieurs blessés.

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé