Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le gouverneur de l’Est met en garde les individus qui veulent «entraver la liberté d'action des troupes» de l'opération Otapuanu
Brésil: l'ancien président brésilien Michel Temer arrêté dans une enquête anticorruption
Nouvelle-Zélande: le pays interdit la vente de fusils d'assaut et semi-automatiques en réponse à l'attaque de Christchurch qui a fait 50 morts
Mozambique: 15 000 personnes encore menacées après le passage du cyclone Idai
Centrafrique: un accord trouvé entre le pouvoir et les groupes armés
Burkina: des membres du Conseil de sécurité des Nations unies annoncés à Ouagadougou le 24 mars prochain
Cyclisme: Paul Daumont et Awa Bamogo en bronze aux championnats d’Afrique de cyclisme (AIB)
Burkina: les deux enseignants enlevés le 11 mars dernier sur l'axe Djibo-Kongoussi ont été assassinés ce lundi 18 mars
France: le pape François refuse la démission du cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, accusé de non dénonciation d'actes pédophiles
Kazakhstan: le président Noursoultan Nazarbaïev annonce sa démission après près de 30 ans de pouvoir

SOCIETE

Détruit par l’attaque terroriste inédite du 15 janvier 2016, le restaurant le Cappuccino a rouvert ses portes ce samedi 10 juin 2017.


Le 15 janvier 2016, un commando de trois assaillants attaquait avec des armes automatiques des bars et hôtels de Ouagadougou.  L'attaque, revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui l'avait attribuée au groupe Al-Mourabitoune de l'Algérien Mokhtar Belmokhtar, avait fait 30 morts, majoritairement des étrangers, et 71 blessés. Principale cible visée: le Cappuccino, un bar restaurant très fréquenté.

L’établissement, qui avait été détruit lors de l’attaque, a rouvert ses portes ce samedi 10 juin 2017, près d’un an et demi après la tragédie. Les nombreux membres du gouvernement, les diplomates et le public qui s’y sont rendus nombreux ce samedi ont pu ainsi découvrir des locaux entièrement rénovés, avec de nouveaux dispositifs sécuritaires installés, dont des vitres blindées et un muret anti-intrusion dressé autour de la terrasse.

«Cette réouverture symbolise la victoire de la vie sur la mort, la détermination de réussir dans un Burkina en paix, débarrassé de toutes les haines, de toutes les violences absurdes et inutiles», a commenté le ministre burkinabè des Infrastructures, Eric Bougouma, après la coupure du ruban symbolique. «Nous montrons que nous faisons plus que résister au terrorisme», a-t-il ajouté.

A noter que le «Taxi-brousse», bar où les assaillants s'étaient retranchés avant d'être abattus, avait rouvert deux semaines après l'attaque, suivi six mois plus tard de l'hôtel Splendid, où le commando avait également fait plusieurs blessés.

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé