Aujourd'hui,
URGENT
MPP: «L’effervescence des grèves freine sérieusement la mise en œuvre effective du programme présidentiel»
Burkina: la Fédération internationale des Journalistes appelle au retrait de la réforme du Code pénal
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie

SOCIETE

Sept nouveaux gagnants au Pari mutuel urbain du Burkina Faso (PMU’B) font leur entrée dans la grande famille des multimillionnaires. Ce sont trois gagnants de 15 373 000 F CFA chacun, deux de 6 861 500 F CFA, un autre de 10 298 500 F CFA. Le gros de lot de ce cercle des parieurs est la somme de 48 846 500 F CFA décroché par un chauffeur. En marge de la cérémonie d’inauguration du premier CEG du village de Bassinko ce samedi 8 juillet 2017, la Loterie nationale burkinabè (Lonab) a procédé à la remise des lots aux gagnants dans ladite localité.


Grâce à une mise de 900 FCFA, au 4+1 du 2 juillet dernier, Joseph Nikièma, chauffeur de profession, a décroché le gros lot d’une valeur de 48 846 500 F CFA. Le second gagnant de 10 298 500 F CFA, est tailleur de profession. Antoine Kontilguissonko, puis que c’est de lui qu’il s’agit, a obtenu ce gain suite à une mise de 300 F CFA au 4+1 du 27 juin 2017.

Quant aux deux gagnants du quarté du 29 juin dernier, ils ont encaissé chacun la somme de 6 816 500 F CFA. Il s’agit de Hamidou Compaoré, commerçant de profession, qui avait testé le hasard avec la somme de 200 FCFA, et de Ouindemalgade Ouédraogo, un instituteur qui avait lui misé 14 000 FCFA.

S’agissant des trois autres bénéficiaires du jour qui ont joué au 4+1 du 30 juin 2017, ils empochent un montant de 15 374 500  FCFA chacun. Ce sont Wenpanga Bonogo, employé de commerce,  Hama Dicko éleveur, et Nourou Diallo, cultivateur. Ils ont misé respectivement 1 500, 600 et 1800 F CFA.

Au total, c’est donc la somme de 118 990 000F CFA qui a été répartie entre les sept heureux gagnants ce samedi 8 juillet.  C’est avec satisfaction que le directeur général de la Lonab, Simon Tarnagda, et ses hôtes du jour ont remis les lots aux bénéficiaires. Tout en félicitant les heureux gagnants, le premier responsable de la Nationale des jeux du hasard invite les parieurs à continuer à jouer de manière responsable.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé