Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

SOCIETE

Des éléments de la police nationale affectés au Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo (Chu-Yo) ont saisi dans la soirée du lundi 10 juillet 2017, 9 cartons de produits pharmaceutiques des mains de 8 personnes. Selon les informations du service de communication de l’hôpital publiées sur sa page Facebook, les personnes ont été appréhendées alors qu’elles ressortaient du centre hospitalier avec lesdits produits en véhicule.

« Certains pour se justifier disent être des délégués médicaux, sans en apporter la moindre preuve formelle. Il en est de même pour d’autres qui sont des agents de santé officiant hors du CHU-YO, ou au sein de la structure, et qui prétendaient que les produits saisis en leur possession étaient destinés à des parents malades » a relaté l’hôpital dans son post.

Pour l’hôpital, les neuf cartons de médicaments saisis seront examinés par un pharmacien et les présumés propriétaires devront montrer les preuves  à la police de l’usage qu’ils faisaient ou comptaient-ils faire avant toute restitution. 

Par ailleurs, les premiers responsables de l’hôpital Yalgado  ont tenu à saluer cette saisine de la police  qui selon eux « concoure à la lutte contre toutes les pratiques malsaines, et autres cas de vols devenus malheureusement monnaie courante depuis des années au sein de l’hôpital ».

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé