Aujourd'hui,
URGENT
MPP: «L’effervescence des grèves freine sérieusement la mise en œuvre effective du programme présidentiel»
Burkina: la Fédération internationale des Journalistes appelle au retrait de la réforme du Code pénal
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie

SOCIETE

Le taux d’admission au baccalauréat au Burkina Faso est en léger recul cette année par rapport à l’année dernière, selon les confidences faites par le ministre en charge de l’Enseignement secondaire et supérieur, Alkassoum Maïga.


Le ministre Maïga a indiqué que l’examen s’est bien déroulé, à l’exception, dit-il, de l’ouverture malencontreuse d’une enveloppe qui a nécessité la reprise du sujet de français dans une des séries. Les résultats donnent un taux d’admission de 38, 13%, contre 39,62% en 2016.

Avec un taux d’admission avec 46,15%, la région du Centre-Est affiche la meilleure performance. La région de l’Est se place au bas du classement avec 35,19% de taux d’admission. Le Pr Maïga ajoute que des mesures sont prises afin d’accroitre les capacités d’accueil et de déplacement des universités.

En rappel, 75 959 candidats composaient cette année pour le baccalauréat, contre 71 712 en 2016, soit une hausse de 5,92 %.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé