Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

SOCIETE

La 8e édition de « Folie de mode » a ouvert ses portes ce jeudi 18 novembre 2016. Cet évènement annuel à caractère glamour, se veut être pour cette année un rendez-vous qui s’adresse à toutes les sensibilités. Raison pour laquelle un T sur lequel se sont succédé plusieurs mannequins, a été disposé à ciel ouvert à la patte d’oie.

 

En attendant le bouquet final prévu pour ce samedi 19 novembre du côté de la salle polyvalente de Ouaga 2000, les habitants du quartier patte d’oie et environnants en ont eu pour leur compte en matière de créations de mode. En effet, dans le cadre du rendez-vous annuel de la mode vestimentaire « Folie de mode », l’occasion a été donnée à un public tout azimut d’apprécier les merveilles de certains stylistes à travers un défilé en pleine rue.

« Folie de mode se retrouve dans la rue ce soir parce que nous voulons donner l’opportunité aux populations, qui n’ont pas pour habitude d’assister aux défilés de voir ce qu’est réellement la mode », explique Sébastien Bazemo dit Bazem’Se, promoteur de l’évènement. En clair, l’objectif visé par le comité d’organisation à travers ce défilé grand public, est de montrer que la mode concerne toutes les couches.

Au total, ce sont six créateurs qui ont montré leurs talents en matière de maniement du tissu et de l’aiguille à un grand public acquis à la cause de la couture de façon générale. Et ces derniers venaient de la Côte d’Ivoire, du Tchad et tout naturellement du Burkina Faso.

Ils ont présenté quelques-unes de leurs nouvelles créations qui véhiculent un message particulier. Parmi lesquelles, on peut retenir « La vie est belle » de la styliste ivoirienne Loulou et la collection « Kôkô dunda » de Bazem’Se.

Par ailleurs, une note de gaieté a été apportée par de nombreux artistes présents à cette occasion. Rendez-vous a été pris pour ce samedi 19 novembre, pour terminer en beauté cette édition 2016 de « Folie de mode », au cours d’une soirée gala.

Guy Serge Aka

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé