Aujourd'hui,
URGENT
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation

SOCIETE

Depuis ce 24 juillet 2017, se tient au sein du Centre national de l’information, de l’orientation scolaire professionnelle et des bourses (CIOSPB), la semaine de l’information, de l’orientation post baccalauréat. Ce rendez-vous est le 2e du genre organisé par le CIOSPB en collaboration avec l’Union nationale des enseignements privés laïcs (Unipel).


L’initiative, explique le chargé de communication du CIOSPB, Ousséni Badini, permet de réunir sur un même lieu les professionnels de l’orientation siégeant au CIOSPB et certains partenaires dont les établissements d’enseignement supérieur publics et privés. Et cela, en vue de permettre aux «étudiants ou futurs étudiants de pouvoir trouver la matière afin de savoir comment choisir la filière et surtout, de connaitre les débouchées possibles qu’offre chaque option de formation», a fait savoir M. Badini.

Ousséni Badini

A l’en croire, toutes les dispositions ont été prises pour donner l’information juste aux bacheliers. Cela passe par la disponibilité des conseillers d’orientation, aux probables choix d’établissements. Lesquels établissements (une trentaine) ont élu domicile pour l’occasion dans la cour du CIOSPB pour apporter des éclaircissements sur leurs différentes offres à l’endroit de ces futurs étudiants. Ali Sawadogo, représentant l’un de ces établissements, explique qu’il est là «pour faire connaitre notre établissement aux uns et autres. Mais surtout apporter de plus amples explications sur nos différentes filières.»

Au regard de l’engouement suscité par cette semaine de l’information et de l’orientation post baccalauréat qui se tient toujours, les organisateurs, par la voix d’Ousséni Badini, rapportent que la satisfaction est au rendez-vous. «Ces nouveaux étudiants à qui ce programme s’adresse s’y intéressent. Les parents également. Il y a une affluence assez importante», affirme le chargé de communication du CIOSPB.

Alida Kouda

Ce sentiment semble être partagé entre les visiteurs. C’est ce que l’on peut retenir des propos d’Alida Kouda, néo bachelière de la série A, qui estime que «un tel cadre a tout son sens. Dans la mesure où il nous permet d’avoir les renseignements nécessaires pour opérer un bon choix pour la suite de nos études. Pour ma part, en venant ici je n’avais pas vraiment d’idées claires quant aux filières. Mais avec les conseils dont j’ai bénéficié, je sasi quel choix faire.» 

Cette édition 2017 de la semaine de l’information et de l’orientation post baccalauréat ouverte officiellement depuis le 24 juillet dernier, refermera ses portes au soir du 29 juillet prochain. 

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé