Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: au moins 62 migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation au large de la Mauritanie
Burkina: le budget de l’Etat gestion 2020 se chiffre en recette à 2 233,316 milliards FCFA et en dépenses à 2 518,456 milliards FCFA 
5e RGPH: la ministre en charge de la famille, Laurence Ilboudo plaide pour un recensement exhaustif des personnes en situation de  handicap
Burkina: les pétards pour divertissement toujours interdits (ministère du Commerce)
Environnement: 2019 achève la décennie la plus chaude jamais enregistrée, selon l’ONU (RFI)
Gabon: arrestation de Brice Laccruche, ex-chef de cabinet du président Bongo
Burkina: une vingtaine de terroristes abattus  à Toéni (Boucle du Mouhoun) et Bahn (Nord)
Football: l'attaquant burkinabè, Jonathan Pitroipa met fin à sa carrière internationale après 13 années
Burkina: «75 % des sources d’infections du VIH chez les couples, viennent des prostitués» (Etude)
Football: l'Argentin Lionel Messi remporte son 6e ballon d'or, un record

SOCIETE

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a diffusé, lundi 31 octobre, une vidéo de l’otage roumain, Iulian Ghergut, enlevé au Burkina Faso. Le contenu de la vidéo  a été déchiffré par Alakhar, un site mauritanien.

 

 D’abord, l’otage se présente et rassure sur son état de santé: « Je m’appelle Iulian Ghergut. Aujourd’hui c’est mercredi 21 septembre 2016. Je suis capturé le 4 avril 2015 à Tambao par le groupe Mourabitounes. Je suis en bonne santé ».

Iulian Ghergut lance ensuite cet appel  à ses proches en Français approximatif: «  Je demande à ma famille surtout à mon père Zeus, à ma mère Titilla, à ma femme  Hayla et à tous mes frères et à tous mes sœurs qu’ils faire une solution avec le gouvernement de Roumanie à propos ma liberté. Je dis à vous que je pense à vous toujours. »

Et l’otage précise qu’il réserve son dernier message au gouvernement de Roumanie auquel il demande de tout faire pour le libérer et pour lui permettre de regagenr son pays et retrouver les siens.

Iulian Ghergut est un officier de sécurité roumain qui travaillait sur une mine de manganèse située dans la petite localité de Tambao au nord du Burkina. Il a été enlève samedi 4 avril 2015.

L’enlèvement a été revendiqué par le groupe jihadiste El-Mourabitounes dans un enregistrement audio, publié le 18 avril 2015, dans lequel on entendait la voix d’Adnane Aboul Walid Al-Sahraoui. Il n’y avait pas encore de scission au sein d’El-Mourabitounes.

Source: alakhbar.info

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé