Aujourd'hui,
URGENT
Sahel: la soldate de 1re classe Bilgo Nadège est l’un des militaires tués dans l’explosion d’une mine (Observateur Paalga).
Sahel: le soldat de 1re classe Tiendrébéogo Franck est l’un des militaires tués dans l’explosion d’une mine (Observateur Paalga).
Sahel: le soldat de 2e classe Koussoubé Sylvain est l’un des militaires tués dans l’explosion d’une mine (Observateur Paalga).
Terrorisme: la Chambre de Commerce appelle les acteurs socio-économiques à se joindre à la marche de soutien aux familles éplorées.
Coopération: le Japon octroie un don de 30 milliards de FCFA pour la réhabilitation de la rocade sud-est du boulevard des Tensoba.
France: suite à l'attaque terroriste contre le Café́ Istanbul, un livre de condoléances est ouvert à l’ambassade du Burkina à Paris.
Nécro: décédé dans l'attaque terroriste contre le Café Istanbul, Isidore Zongo, directeur de l’ONG Welt hunger hilfe a été inhumé.
Houndé: un octogénaire battu à mort ce jeudi 17 août 2017 pour sorcellerie une foule en colère (Sidwaya).
Terrorisme: la Cedeao offre 30 millions de FCFA au Burkina pour la prise en charge des blessés de l'attaque de l'Aziz Istanbul.
Ouagadougou: les travaux de réhabilitation de l'hôtel Azalaï, saccagé lors de l'insurrection de 2014, vont débuter en septembre.

SOCIETE

L’école primaire A de Diossogo, village situé à 12 kilomètres de Orodara, dans la province du Kénédougou, a abrité le 8 juillet dernier la première édition de la journée de l’excellence en présence des autorités communales de la province et des partenaires.

Initiée par Louise Gansonré Traoré, présidente du comité d’organisation, avec l’appui de l’association Timonso, cette journée a permis à l’ensemble de la communauté de Diossogo de reconnaître et de récompenser officiellement le mérite des élèves et enseignants des quatre écoles que comptent le village.

Selon le président de l’association de la section de Ouagadougou, Daouda Traoré, cette cérémonie a pour objectif de susciter l’engouement des élèves pour l’école, d’une part, et de pousser les parents d’élèves à faire travailler davantage leurs enfants, d’autre part. «Notre objectif est de faire de telle sorte qu’à la fin de chaque année scolaire les élèves sachent qu’ils ont des parents, des frères qui ne sont pas avec eux au village mais qui pensent à eux. Ce sont des petits gestes qui les amèneront à améliorer leur performance à l’école», a dit M. Traoré. Il a précisé que cette journée a consisté à récompenser les trois premiers de chaque classe et de chaque école, le premier garçon et la première fille au Certificat d’études primaire (CEP) session 2017, mais aussi des enseignants.

Au nombre des élèves valorisés par l’excellence de leur travail, on compte Abibata Sanogo, sacrée «Elève excellente de l’année», suivie de Daouda Traoré, tous deux de l’école primaire C de Diossogo. Au total, 45 élèves ont été récompensés par des vélos, des sacs d’écolier, diverses fournitures et des billets de banque remis par les invités satisfaits du travail des élèves méritants.

Par ailleurs, tous les 19 enseignants de Diossogo ont reçu, chacun, des sacs tandis que l’«Enseignant excellent de Diossogo», Zakaria Konaté de l’école C, a bénéficié en sus de prix spéciaux. Pour la présidente du comité d’organisation, «cette cérémonie, qui s’est déroulée dans une ambiance bon enfant, a donné du punch aux élèves qui sont tous pressés de revoir la prochaine rentrée scolaire pour redoubler d’effort et recevoir encore plus des cadeaux».

Placée sous le parrainage de Amba Adama Traoré, Administrateur directeur général de Dafani, et du co-parrainage de Lamoussa Traoré, commerçant à Bobo-Dioulasso, cette première édition a «bénéficié du soutien de partenaires comme Dafani, le Réseau des caisses populaires, Babali, ADS Burkina, Emergence Informatique et des bonnes volontés qui ont bien voulu faire parler leur cœur». Aussi, la présidente du comité d’organisation a-t-elle tenu à les remercier chaleureusement pour leur geste fort appréciable.

Apolitique, l’association Timonso (grand arbre en langue siamou), créée en 2011 par les ressortissants du village de Diossogo résidants à Bobo-Dioulasso, a pour objectif général de regrouper les fils et filles de la région.

Des mots pour le dire...

Sondage

Selon vous, le Programme d’autonomisation économique des jeunes et des femmes initié par le gouvernement est:

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé