Aujourd'hui,
URGENT
Meeting du CED: le Naaba Kiiba de Tampouy met en garde Pascal Zaïda
USA : la dernière version du décret anti-immigration du président américain a été bloquée par la justice.
Développement : le président de la BAD assure que l’Afrique détient la clé pour nourrir 9 milliards de personnes d’ici à 2050. 
Education : le Conseil des ministres approuve le recrutement de 250 enseignants dans les domaines techniques et 400 conseillers techniques.
Santé: un projet de loi portant fonction publique hospitalière adopté en conseil des ministres.
Finances: les dépenses des collectivités territoriales en 2015 se chiffraient à 182 milliards de FCFA. 76 milliards de FCFA exécutés.
Finances: les recettes des collectivités territoriales en 2015 estimées à 181,32 milliards de FCFA. 62% mobilisés (Conseil des ministres).
Football: la saison 2017-2018 du «Fasofoot», championnat national, débute ce vendredi 20 octobre. 
Justice: le MBDHP appelle à une marche le 4 novembre 2017 pour réclamer le jugement des dossiers de l'insurrection et du putsch.
Kenya : une membre de la commission électorale démissionne, en accusant ses collègues de partialité.

SOCIETE

La Loterie nationale burkinabè (Lonab) a procédé, ce mardi 8 août 2017 à Ouagadougou, à la remise de quatre gros lots à des gagnants du Pari mutuel urbain burkinabè (PMU’B). Au total, ce sont plus de 80 millions de FCFA que se sont partagés les «quatre veinards». L’un d’eux a décroché le gros lot d’une valeur de plus de 50 millions de francs. Les quatre nouveaux millionnaires, tous cultivateurs, ont reçu le spécimen de leurs chèques des mains du directeur général de la Lonab, Touwindé Simon Tarnagda, devant plusieurs autres parieurs.

Mahamady Soro a décroché la somme de 9 994 500 FCFA au 4+1 du 30 juillet 2017 en misant 1200 F.  Xavier Gagré a gagné également la somme 9 994 500 FCFA après avoir misé 900 francs au 4+1 du 30 juillet 2017. Benoit Sawadogo, pour sa part a remporté  10 004 000 FCFA après avoir misé 300 F au 4+1 du 30 juillet 2017.  Le gros lot est revenu à Hervé Kambiré. Ce dernier a décroché  la somme de 50 635 000 FCFA après avoir misé 600 FCFA au 4+1 du 23 juillet 2017.

Tout heureux, il a indiqué que ce gain de plus de 50 millions lui permettra de réaliser ses projets. «Avec cet argent, je compte réaliser des projets qui me tiennent à cœur. Je vais entre autres, construire des Celibatorium pour mettre en location. Comme cela, chaque fin du mois cela peut remporter quelque chose. (…) Je conseille à mes parents et à mes amis de tenter leur chance au PMU’B. Cependant, ils ne doivent pas prendre tout leur argent pour jouer. Juste 300 ou 600 F CFA suffisent pour tenter sa chance. Un jour tu peux gagner plus que cela et tu seras aussi content comme moi », a laissé entendre Hervé Kambiré après avoir reçu son chèque.

Pour le premier responsable de la Nationale des jeux, cette cérémonie de remise de lots est devenue presqu’une routine car, la Lonab fait quotidiennement des gagnants.  «Chaque fois qu’il y a des gagnants, c’est l’occasion pour nous de dire à la population de jouer avec les produits de la Lonab. Jouer aux produits de la Lonab, c’est tenter sa chance. Tenter sa chance, c’est faire intervenir le hasard dans sa vie. Ce hasard peut faire du bien. Pour preuve, vous avez tout de suite les lots distribués ce jour qui vont de 9 millions à 50 millions. Cela peut changer le parcours d’une vie. Et pour peu qu’on sache bien utiliser un lot de cette hauteur, on peut faire en sorte que cela marque définitivement le parcours d’une vie »,  a fait savoir le directeur général, Touwindé Simon Tarnagda.

Pour lui, le plus important n’est pas de gagner mais savoir utiliser le gain qu’on a obtenu. Raison pour la quelle la Lonab a un partenariat avec la Maison de l’Entreprise afin de conseiller les gagnants qui voudraient entreprendre. Le cérémonial a pris fin par une photo de famille et un cocktail offert gracieusement aux invités par les responsables de l’agence de Ouaga 1 de la Lonab.

Des mots pour le dire...

Sondage

Les députés démissionnaires du groupe parlementaire de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) doivent purement et simplement rendre leur mandat et quitter le parti.

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé