Aujourd'hui,
URGENT
Espagne: retrait du mandat d'arrêt international contre Carles Puigdemont
Burkina: Ouagadougou va abriter du 23 au 27 juillet prochain la 24e édition  de la tranche commune entente
Burkina: Augustin Loada revient sur le devant de la scène avec le MTT, un  mouvement d'éveil citoyen 
Coopération: le 7ème Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso – Côte d’Ivoire se tiendra à Yamoussoukro du 23 au 27 juillet 2018
Android: l'Union européenne condamne Google à une amende record de 4,34 milliards d'euros (RFI)
Soum: le chef de Hocoulourou et un paysan tués par « des individus armés non identifiés» (ministère de la sécurité)
Burkina: l’armée démantèle plusieurs bases terroristes sur la bande transfrontalière nord et interpelle 60 suspects
Burkina: la douane et la DGTTM, sont respectivement 2e et 3e parmi les services les plus corrompus (Ren-Lac)
Burkina: la police municipale, service public le  plus corrompu en 2017 (Rapport Ren-lac)
Mali: 1 mort et 6 blessés dans l'accident d'un véhicule du Bataillon Gondaal 3 

Photo: Watt FM

SOCIETE

Les forces de défense et de sécurité burkinabè ont réussi à neutraliser plusieurs assaillants et retirés plusieurs armes de guerre, de sources concordantes.

Les affrontements entre les FDS et les présumés terroristes se seraient déroulés vers 13h jeudi quand  une patrouille de reconnaissance du détachement des forces de défense et de sécurité de Nassoumbou est tombée sur des assaillants non identifiés. Une dizaine d'assaillants abattus, et quatre de leurs corps récupérés par les militaires.

Côté FDS, il y aurait quatre blessés dont un cas grave. Les forces de défense et de sécurité auraient également mis la main sur un important stock d'armes.

«Mes félicitations à nos Forces Armées Nationales pour avoir vaillamment combattu l'ennemi à Ariel dans le Soum ce jour. De nombreux terroristes neutralisés. Courage à nos Forces Armées Nationales et prompt rétablissement aux blessés. Nous gagnerons cette guerre», a réagi Jean Claude Bouda, le ministre de la Défense sur Twitter.

Il s'agirait d'éléments du groupe Ansarul du prédicateur Ibrahim Malam Dicko. Ils avaient été repérés dans les collines entre Kereboulé et Ariel dans la nuit du 8 au 9 novembre. Leur mouvement a alors été ensuite suivi par l’armée, qui a décidé d’intervenir, a confié une source sécuritaire à Jeune Afrique.

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé