Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la conférence internationale sur l’élimination des mutilations génitales féminines se tiendra à Ouagadougou du 22 au 25 octobre
Pays-Bas: la justice permet l’inscription «sexe neutre» sur une carte d’identité (RFI)
Djibo: plusieurs présumés terroristes s'évadent dans l'attaque de la brigade de gendarmerie de la ville ce 18 octobre dans la nuit
Coopération: Jean Yves le Drian  réaffirme le soutien de la France au Burkina dans la lutte contre le terrorisme  
Burkina: Aminata SANA/CONGO est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire  du Burkina en République Fédérative du Brésil
Afghanistan: le chef de la police de Kandahar tué à deux jours des élections
Russie: au moins 18 morts lors d'une attaque dans un collège technique en Crimée
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique

SOCIETE

L’institut de sécurité maritime interrégional (ISM) organise du 5 au 7 décembre à Abidjan, un séminaire sur le terrorisme maritime dans le Golfe de Guinée. Les objectifs sont déclinés dans le communiqué de presse qui suit.

«L’Institut de Sécurité maritime Interrégionale (ISMI) délivre des enseignements répondant aux besoins des Etats du Golfe de Guinée dans le domaine de la sécurité et sûreté maritime et de l’action de l’Etat en mer.

Son siège est situé en Côte d’Ivoire, au sein de l’Académie régionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM).

Du mardi 5 au jeudi 7 décembre à Abidjan, l’ISMI organise un séminaire sur le terrorisme maritime dans le Golfe de Guinée.

Les objectifs du séminaire :

-Identifier les menaces et risques liés au terrorisme maritime spécifiques au Golf de Guinée

-Identifier les dispositifs de lutte contre le terrorisme maritime, le cadre juridique en place, les structures existantes en matière de partage de l’information et de coordination de l’action des services dans la sous-région ;

-Dresser un lien avec le terrorisme qui sévit dans la bande sahélo-sahélienne, notamment les connections entre piraterie / brigandage maritime et groupes armés terroristes ;

-Faire émerger des recommandations en matière de lutte / prévention et les diffuser aux Etats de la sous-région et aux organisations régionales.

Les intervenants de haut niveau seront présents parmi lesquels notamment :

-Mr Abdoulaye Fofana, Secrétaire permanent du comité interministériel chargé de l’action de l’Etat en mer ;

-S.E.M. Jean-Marc Châtaigner, Envoyé spécial pour le Sahel.

Les intervenants débattront du sujet auprès des auditeurs issus des Etats du Golfe de Guinée : cadres des administrations, militaires et cadres d’entreprises implantées en Afrique de l’Ouest et Centrales.

Les journalistes sont conviés à assister à la séance inaugurale du séminaire qui aura lieu la matinée du mardi 5 décembre. Une conférence de presse est prévue de 10h00 à 11h00.»

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé