Aujourd'hui,
URGENT
Colombie: victoire du candidat de droite, Ivan Duque à la présidentielle (RFI)
Inde: le gouvernement annonce la reprise des opérations militaires au Cachemire
Minefid: les syndicats maintiennent leur première semaine de grève du 18 au 22 juin 2018
Nigéria: au moins 31 morts dans des attaques suicide dans le nord-est
Burkina: plus de 6 milliards de FCFA de l’Union européenne pour booster le secteur de la culture (AIB)
Burkina: un policier a été tué et un assaillant neutralisé au cours de trois attaques perpétrées à l’Est et au Centre-est
RDC: Jean-Pierre Bemba accueilli en Belgique après son acquittement à la CPI
Nigeria: un trafic de sang démantelé à Lagos (RFI)
Burkina: l’Aid el fitr fêtée ce vendredi 15 juin 2018
Football: le Maroc annonce que le pays sera candidat à l’organisation de la Coupe du monde 2030

SOCIETE

Le Cadre de concertation des ONG et associations actives en éducation de base au Burkina Faso (CCEB-BF) a tenu son assemblée générale ordinaire de l’année 2017 le vendredi 22 décembre dernier à Ouagadougou. Au terme de cette assemblée générale, c’est l’ancienne présidente du conseil d’administration Zénabou Ouédraogo qui a été reconduite à son poste à l’issue d’une élection.

Zénabou Ouédraogo, nouvelle présidente du conseil d’administration du CCEB-BF pour un mandat de deux ans, dit être satisfaite des résultats engrangés lors de son mandat précédent. «Nous avons pu obtenir de nouveaux partenaires, il y a l’amélioration du matériel de travail du secrétariat exécutif, le renforcement de la visibilité du CCEB-BF donc, les résultats sont satisfaisants. Nous avons travaillé en collaboration avec le secrétariat exécutif et je profite de cette occasion, féliciter tous les agents du secrétariat qui se sont donnés afin que nous atteignons ce résultat que nous avons eu à présenter à cette assemblée générale», s’est-elle réjouit.

Elle indique par ailleurs que ces résultats atteints sont étroitement liés au bon fonctionnement du conseil d’administration et l’appui efficace du secrétariat exécutif.
Dans le nouveau bureau, deux membres ont été remplacés. Aux dires de la présidente, ils se sont engagés à appuyer et même à apporter des innovations au conseil d’administration. «C’est un sentiment de grande satisfaction qui m’anime», lance-t-elle.

Pour son nouveau mandat, la présidente a laissé entendre que c’est une continuité. Parce que, explique dame Ouédraogo, «il y a des projets que nous avons engagés et nous voulons poursuivre avec ces projets et comme nous avons eu de nouveau membres qui ont promis d’apporter des innovations, nous comptons sur leur appui et avec le secrétariat qui est dynamique, nous allons aller de l’avant».

Néanmoins, l’ancienne et nouvelle présidente du conseil d’administration recommande que les efforts de concertation, de conciliation avec les autres partenaires de la société civile intervenant en éducation de base formelle et non formelle, soient davantage consolidés et maintenus pour une synergie d’actions et des prises de position consensuelles face aux grandes questions de l’éducation.

En outre, le conseil d’administration suggère au secrétariat exécutif l’élaboration d’un plan stratégique quinquennal 2018-2022 dont le draft est déjà disponible et sera finalisé et validé de façon participative.

Des mots pour le dire...

Sondage

La mise en œuvre des recommandations de la conférence nationale des forces vives de la nation sur le système de rémunération des agents publics de l’Etat peut-elle mettre fin aux grèves à répétition au Burkina?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé