Aujourd'hui,
URGENT
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation

SOCIETE

Un élève a été blessé mardi à la jambe par balle, en marge d’une manifestation de scolaires disant soutenir les enseignants en grève, a appris l’AIB de sources concordantes.

Les élèves de Boussé ont décrété depuis hier lundi, une grève de 72h pour soutenir les enseignants qui réclament de meilleures conditions de vie et de travail.

Le premier jour, ils ont bloqué la principale artère de la ville, créant un embouteillage monstre. Au moins deux personnes qui ont voulu forcer le passage, ont vu leurs  voitures caillassées.

Ce mardi matin, les manifestants ont reconduit leur mouvement.

Des témoins ont raconté à l’AIB, avoir vu des ‘’bérets rouges’’ à bord d’un véhicule, réussir à franchir les barricades et se diriger vers Ouahigouya.

Mais des manifestants se sont mis à poursuivre le véhicule jusqu’à la sortie de la ville et c’est là qu’un élève de la classe de 3e, répondant au nom de Soumaïla Kafando, lycée privé Nephtali, a été blessé à la jambe droite par balle, poursuivent les témoins.

Une source militaire jointe par l’AIB a affirmé que c’est probablement une balle perdue, issue d’un tir de sommation et non d’un tir dirigé contre une personne.

Au CMA de Boussé, on s’est contenté de nous dire que l’élève est en soins intensifs au bloc opératoire et que sa vie n’est pas menacée.

Depuis le début de la rentrée scolaire, des élèves bloquent régulièrement les voies à travers le pays, pour disent-ils, inviter l’Etat à écouter les doléances des enseignants.

Le 5 décembre 2017 à Tita (centre-ouest), des Forces de défense et de sécurité avaient dispersé une manifestation similaire, blessant huit personnes et endommageant plusieurs vélos de scolaires.

Agence d’Information du Burkina

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé