Aujourd'hui,
URGENT
Politique: le groupe parlementaire dissident de l'UPC a changé de dénomination et s'appelle désormais Groupe parlementaire RD (UPC)
France: Chérif Chekatt, l'auteur de l'attentat contre le marché de Noël à Strasbourg qui a fait 3 morts, a été abattu par la police
Royaume-Uni: le Parlement votera sur le Brexit entre le 7 et le 21 janvier 2019
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa à 10 jours de la présidentielle, d'importants dégâts matériels
Mali: arrestation de Burkinabè soupçonnés de préparer des attentats à Ouaga, Bamako et Abidjan pendant les fêtes de fin d'année
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)

SOCIETE

Deux policiers burkinabè, en patrouille, ont été tués ce lundi matin sur l’axe Baraboulé-Petegoli, à une dizaine de kms de Baraboulé, dans le Nord, selon un communiqué de la police nationale.

Les deux policiers tués faisaient partie d’une équipe du commissariat de district de Baraboulé (province du Soum), en route pour une mission de sécurisation du marché de Petegoli, une localité située à une quizaine de kilomètres de Baraboulé, précise ledit communiqué.

Vers 7h, ils seraient tombés dans une embuscade tendue par des individus armés non identifiés. «Après échange de tirs, deux policiers de ladite équipe ont perdu la vie. Il s’agit de l’assistant de police adjoint, Soulama Karim, matricule 283.521-H et de l’assistant de police stagiaire Ganame Yacouba, matricule 323.122-P», précise le document.

La police et le groupement des forces antiterroristes mènent actuellement des ratissages pour retrouver les assaillants dont certains auraient été touchés au cours des échanges de tirs.

FESPACO 2019

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé