Aujourd'hui,
URGENT
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018
Ouagadougou: une formation tactique entraînera «des explosions bruyantes» le jeudi 15 novembre (ministère de la sécurité)
Sud-ouest: 72 cas de grossesse enregistrés en 2017 dans les écoles primaires et 328 au post primaire
RDC: la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts
Burkina: le pays a reçu  654,373 milliards de FCFA d’aide publique en 2017 (rapport)

SOCIETE

Une découverte macabre a été faite ce lundi matin au secteur 11 Colma, un quartier situé  dans l’arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso. Les corps sans vie de deux vigiles ont été retrouvés, l’un dans l’école primaire privé  Maranatha et l’autre dans une station d’essence.

Ceux sont les voisins qui les ont découverts au petit matin de ce lundi 26 février. On ignore pour l’instant les circonstances du drame.

Mais bien que découverts à des endroits différents, les deux corps présentaient des signes d’agression physique et baignaient dans une mare de sang. Ce qui fait penser à un crime.

Alertée, la police scientifique s’est rendue sur place. Consterné par le drame, le maire de l’arrondissement 2, Paulin Sanou, est une fois de plus  revenu sur la nécessité de construire des infrastructures sécuritaires dans son arrondissement.