Aujourd'hui,
URGENT
Brexit: les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit par 432 voix contre
Justice: la CPI acquitte Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé et exige leur libération immédiate
Ouagadougou: un mort dans une explosion dans une villa contenant des substances explosives au quartier Silmiyiri (arrondissement 9)
Football: Salitas FC a été battu (1-0) par Al Nasr de Benghazi au match aller du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération
Mali: le Comité International de la Croix-Rouge dresse un bilan préoccupant de la situation humanitaire
Criminalité faunique: deux présumés trafiquants burkinabè interpellés avec des peaux de cinq félins par le ministère de l'environnement
Burkina: l'Etat d'urgence prorogé pour une durée de 6 mois par l'Assemblée nationale
Burkina: le Colonel-Major Moïse Mimingou est nommé Chef d’Etat-Major Général des Armées
Burkina: le Colonel-Major Moïse Mimingou du Groupement Central des Armées est nommé Général de Brigade
Burkina: Amnesty International invite les autorités à ouvrir "urgemment" une enquête "indépendante et impartiale" sur le drame de Yirgou

SOCIETE

C’est dans un élan de solidarité que le Consortium des entreprises de la diaspora pour la promotion économique et commerciale du Burkina Faso (CEDIAPEC) a fait don d’une enveloppe d’un million de franc CFA aux victimes du double attentat du 2 mars dernier. Cette somme a été remise à la secrétaire d’Etat en charge des affaires sociales, Yvette Dembélé, ce lundi 12 mars 2018 à Ouagadougou.

A travers cet acte de soutien aux blessés, les membres du CEDIAPEC disent vouloir exprimer leur compassion et solidarité à l’ensemble de la nation  burkinabè.  Le CEDIAPEC a été touché par cet acte ignoble qui a de nouveau endeuillé le peuple burkinabè. « Malgré la distance, nous sommes là. Nous sommes juste venus apporter un geste de solidarité. Tout ce qui fait souffrir le peuple ici, nous le ressentons également de là où nous sommes », a laissé entendre Georges Y. Kaboré, représentant du CEDIAPEC.   

Yvette Dembélé, secrétaire d’Etat chargée  des affaires sociales, des personnes vivant avec un handicap et de la lutte contre l’exclusion, représentant la ministre en charge de la Solidarité nationale, a traduit la reconnaissance de son département, à l’endroit des donateurs du jour. Mme Dembélé, à l’endroit de ses hôtes du jour, estime que « ce geste vient soutenir l’action de prise en charge entreprise par le gouvernement. Et nous vous sommes reconnaissants de ces valeurs que nous partageons que sont le patriotisme et la solidarité ».

Au nom de la ministre, Yvette Dembélé a bien voulu rassurer la délégation du CEDIAPEC, quant à l’utilisation du million de franc que vient de recevoir le ministère en charge de la Solidarité nationale. Ledit montant sera transmis aux structures qui s’occupent de la gestion des blessés. Il s’agit du Fonds national de solidarité et de la cellule sociale de l’armée burkinabè.