Aujourd'hui,
URGENT
Migrations: les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE
Burkina: 5 soldats tués dans une embuscade à Toéni dans la province du Sourou (Boucle du Mouhoun)
Tunisie: l’ancien président en exil Ben Ali est mort à 83 ans en Arabie Saoudite
Burkina: «Plus de 46 000 enfants non scolarisés ont été enregistrés au niveau des déplacés internes » (Stanislas Ouaro)
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés

SOCIETE

Le ministre en charge des Infrastructures, Eric Bougouma, et le maire Armand Béouindé ont effectué une visite de chantier ce lundi 9 avril 2018 à Ouagadougou. Ils sont allés constater de visu l’état d’avancement des travaux d’aménagement et de bitumage de voiries de la rue Wemba Poko et celle 29.46. Ces rues parallèles à l’avenue Babanguida sont respectivement longues de 905 et de 635 mètres pour un total de 1,540 mètres. 77%, c’est le taux d’exécution des travaux de ces différentes rues pour un délai consommé de 64%. Débuté le 30 octobre dernier, à la date d’aujourd’hui, aux dires du ministre Bougouma, il ne

reste plus que 300 mètres pour achever cet ouvrage. «Nous avons été agréablement surpris par l’état d’avancement puisque nous sommes à 77% de taux d’exécution pour 64% de délai couru. Un délai d’exécution de 8 mois avait été donné à l’entreprise. C’est donc dire que nous avons un réel motif de satisfaction», s’est réjoui le ministre des Infrastructures pour qui le gouvernement «ne travaille pas seulement dans le silence».

«(…) Ce n’est pas seulement dans le silence que nous travaillons, c’est aussi dans l’efficacité, la rapidité. Et, nous sommes convaincus que c’est au service du peuple burkinabè parce qu’au quartier Wentenga, tout le monde attendait le bitumage de cette route promis depuis belle lurette. Aujourd’hui, nous sommes à une réalisation concrète» dit-il.

Du côté du bourgmestre de Ouagadougou, Armand Béouindé, c’est une joie que de voir cette promesse réalisée en attendant son inauguration. «Nous accueillons cette infrastructure avec beaucoup de joie. Il y a seulement quelques mois que ce chantier a démarré et nous ne pouvons qu’être reconnaissant à la volonté du président du Faso de faire d’une parole une action», révèle M. Béouindé. Pour lui, cette voie permettra d’assainir tout le quartier parce qu’en plus du bitume, il y a des caniveaux qui permettront l’écoulement facile de l’eau.

Par ailleurs l’école primaire publique de Wentenga qui jouxtait cette route a connu une réhabilitation partielle. «Cette école a eu une clôture permettant de sécuriser les élèves pour des études plus sereins», s’exclame le maire Béouindé.

A entendre le chef de la mission de contrôle, Salif  Samaké, pour l’instant, son équipe n’éprouve pas de difficultés. «Nous n’avons pas de difficulté car, à la date d’aujourd’hui, en terme de taux d’exécution, nous sommes à 77% pour un délai consommé à 64%. Ce qui veut dire que nous finirons avant le délai qui nous ai imparti», a-t-il souligné.
Le coût global de ces travaux est évalué à plus de trois milliards de francs CFA et la réception officielle de ce joyau est prévue dans quelques mois en présence des autorités du pays.

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé