Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)
Evènement: : les présidents Akufo Addo du Ghana et Issoufou du Niger attendus au Rebranding Africa Forum de Ouagadougou.   
Terrorisme:: 8 personnes tuées dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 dans une double attaque dans la Région de l'Est. 
France: Emmanuel Macron reconnaît le rôle de l'Etat dans la mort de Maurice Audin
Ghana: Kofi Annan repose désormais au cimetière militaire d’Accra
Karangasso-Vigué: trois morts et une dizaine de blessés après des affrontements entre Dozo et Koglweogo (RTB)
Burkina: Le poste forestier de Nassougou (Est) a été attaqué jeudi par des assaillants sans faire de victime (AIB)
CILSS: Roch Kaboré plaide pour la valorisation des produits forestiers non ligneux à lors de la 33e journée du Comité-inter-état (AIB)
France: Richard Ferrand a été élu président de l’Assemblée nationale

SOCIETE

L’Université Nazi Boni (UNB) a lancé un nouveau master professionnel « mycologie médicale » à l’Institut des sciences de la santé (INSSA) de Bobo-Dioulasso. Le master, conçu par l’UNB avec l’appui de l’Université libre de Belgique, s’adresse essentiellement aux techniciens de laboratoire, biologistes et médecins spécialistes confrontés aux pathologies fongiques souhaitant se spécialiser dans le domaine de la mycologie médicale.

Lors du lancement, ce lundi 14 mai 2018, le président de l’UNB Macaire Ouédraogo a jugé « ce master nécessaire pour permettre la prise en charge rationnelle des pathologies fongiques dans un contexte de pays à ressources limités ». Pour Macaire Ouédraogo il est important accroître l’offre de formation de l’UNB afin de relever le défi de la valorisation du capital humain comme indiqué dans l’axe deux du programme national de développement économique et social (PNDES). Selon la coordinatrice master, Sanata Pakotogo/Bamba l’UNB est la première a initié le master professionnel de mycologie médicale. Les étudiants a-t-elle ajouté viennent de plusieurs pays de la sous région ouest africaine.