Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019
Djibo: 2 militaires tués et 6 autres blessés dans l’explosion d’un corps piégé
Burkina: l'Assemblée nationale va financer la construction du siège du CFOP (Alassane Bala Sakandé)
Aéronautique: Airbus annonce la fin de la production de son géant des airs, l'A380
Football: Salitas FC et l'Etoile sportive du Sahel font un nul (0-0) à l'issue de la 2e journée de la Coupe de la Confédération 
Kenya: un léopard noir d'Afrique a été pris en photo, une première depuis un siècle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré va présenter sa déclaration de politique générale le lundi 18 février devant les députés
CAN U20: le Sénégal vainqueur de l'Afrique du sud (1 à 0) jouera la finale contre le Mali qui a éliminé le Nigéria

SOCIETE

Le contingent burkinabè au Mali a été endeuillé par l'accident d'un de ses véhicules revenant d'une patrouille, selon ce communiqué de presse de l'armée. 

"Le vendredi 13 juillet 2018, aux environs de 17H30mn, un véhicule du Bataillon Gondaal 3 déployé au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (Minusma) de retour de patrouille a fait un accident de la route à 15 km au Nord de Markala sur l’axe  Ségou - Diabaly.

Le bilan de cet accident fait malheureusement état d’un décédé et (06) blessés dont trois (03) évacués à l’hôpital de niveau 3 de Dakar.

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées présente ses condoléances les plus attristées à la famille du défunt et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. 

Il remercie par ailleurs les autorités politiques et militaires ainsi que les populations de la région administrative de Ségou pour le soutien et l’assistance qu’elles ont apportées aux blessés."

Ouagadougou, le 17 juillet 2018

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé