Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie
Burkina: l'ancien Premier ministre, Paul Kaba Thiéba prend officiellement les rênes de la Caisse des dépôts et consignations
Soudan: le régime militaire annonce avoir déjoué une «tentative de coup d’État»
Paludisme: «La tendance de la mortalité est en baisse» au Burkina Faso (AIB)
Coopération: le Burkina Faso et le Niger signent un accord pour le développement de leur zone frontalière (AIB)
Madagascar: adoption d’une loi sur le recouvrement des avoirs illicites
G5 Sahel: l’Union européenne renouvelle son soutien à l’institution
Médias: le CSC dispose désormais d'un nouveau matériel de contrôle pour le monitoring

SOCIETE

Le contingent burkinabè au Mali a été endeuillé par l'accident d'un de ses véhicules revenant d'une patrouille, selon ce communiqué de presse de l'armée. 

"Le vendredi 13 juillet 2018, aux environs de 17H30mn, un véhicule du Bataillon Gondaal 3 déployé au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (Minusma) de retour de patrouille a fait un accident de la route à 15 km au Nord de Markala sur l’axe  Ségou - Diabaly.

Le bilan de cet accident fait malheureusement état d’un décédé et (06) blessés dont trois (03) évacués à l’hôpital de niveau 3 de Dakar.

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées présente ses condoléances les plus attristées à la famille du défunt et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. 

Il remercie par ailleurs les autorités politiques et militaires ainsi que les populations de la région administrative de Ségou pour le soutien et l’assistance qu’elles ont apportées aux blessés."

Ouagadougou, le 17 juillet 2018

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé