Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: dans une déclaration, les évêques invitent les fidèles à prier pour la paix durant tout le mois de février 2019
RDC: la Cour constitutionnelle confirme la victoire de Tshisekedi, Fayulu se proclame président
Mali: huit Casques bleus ont été tués dans l'attaque terroriste d'un camp de la mission de l'ONU dans le nord-est du pays
Football: Salitas FC se qualifie pour la phase de poule de la Coupe de la confédération Caf en battant Al Nasr (3-1)
Orodora: 5 morts dans un affrontement entre la police et des jeunes 
Burkina: dans l'attente de la nomination d'un Premier ministre, le président charge l'équipe sortante d'expédier les affaires courantes
USA: le prochain sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un prévu fin février, le lieu pas encore précisé (Maison Blanche)
France: Alexandre Benalla a été mis en examen pour «usage public et sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle»
Burkina: le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba a présenté sa démission et celle de son gouvernement au président du Faso qui l'a accepté
RDC: l'Union africaine demande «la suspension de la proclamation définitive» des résultats

SOCIETE

Le top départ de la session spécial du BEPC et du Bac 2018 a eu lieu ce mardi 4 septembre 2018, à Djibo dans le Soum et à Ouahigouya dans le Yatenga. Ce lancement officiel qui marque le début du déroulement des épreuves écrites de la session, a été présidé à Djibo par le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Pr Stanislas OUARO et à Ouahigouya par le Secrétaire général, Pr Kalifa TRAORE. Ils étaient en compagnie des Gouverneurs de région, des autorités régionales en charge de l’éducation et des corps constitués.

En ce qui concerne les effectifs, le ministre OUARO a indiqué que pour le BEPC, 1715 candidats composent dans le Soum et 122 candidats dans la région du Nord (sites de Ouahigouya et de Bahn) tandis que pour le BAC, 405 candidats dont 396 candidats du Soum et 9 candidats venant de la région du Nord sont concernés.

A Djibo, le lancement officiel de la session spéciale a été marqué par l’ouverture officielle de la première enveloppe contenant les épreuves de philosophie de la série A au lycée provincial. Auparavant, le ministre a tenu à faire le tour de quelques salles de composition afin d’encourager les élèves à rester concentrer durant l’examen. « Je vous félicite pour avoir suivi avec abnégation les cours d’appui qu’on vous a dispensés pour vous mettre à jour. Vous faites honneur à tous ceux qui se sont battus, investis et travaillés pour la tenue de ladite session », a affirmé le Pr OUARO.

Selon le ministre en charge de l’éducation, le Gouvernement à travers l’organisation de cette session spéciale entend donner un accès équitable  et une éducation de qualité à tous les enfants du Burkina. C’est pourquoi, il a tenu à féliciter les acteurs de l’éducation, les forces vives des régions concernées ainsi que les Forces de défenses et de sécurité (FDS) pour le travail abattu qui a permis d’organiser cette session spéciale.

DCPM/ MENA

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé