Aujourd'hui,
URGENT
Chine: Xi Jinping inaugure le plus long pont du monde entre Hong Kong et Macao (RFI)
Burkina: une proposition de solutions dans le dossier des militaires et policiers radiés bientôt sur la table du Conseil des ministres 
Burkina: le MPP invite les populations à coopérer dans le renseignement dans la lutte contre le terrorisme 
Média: le prix Albert-Londres décerné à la journaliste du «Monde» Elise Vincent pour ses reportages sur le jihadisme et la radicalisation
Média: Emeline Zougmoré de la RTB/radio sacrée meilleure journaliste 2018 
Cameroun: Paul Biya réélu à la présidence avec 71,28 % pour un 7e mandat (Officiel)
Burkina: la conférence internationale sur l’élimination des mutilations génitales féminines se tiendra à Ouagadougou du 22 au 25 octobre
Pays-Bas: la justice permet l’inscription «sexe neutre» sur une carte d’identité (RFI)
Djibo: plusieurs présumés terroristes s'évadent dans l'attaque de la brigade de gendarmerie de la ville ce 18 octobre dans la nuit
Coopération: Jean Yves le Drian  réaffirme le soutien de la France au Burkina dans la lutte contre le terrorisme  

SOCIETE

Une dizaine de terroristes ont été neutralisés dans la région du Sahel suite à l’attaque du poste de gendarmerie d’Inata dans la province du Soum par des individus armés. selon ce communiqué de l’Etat major général des armées, cette opération menée avec la collaboration de la Force Barkhane a permis aussi de détruire dix motos des terroristes.

Dans la nuit du 03 au 04 octobre 2018, le poste de Gendarmerie d’Inata dans le Soum a été attaqué par des individus lourdement armés. La prompte réaction des gendarmes, et l’appui aérien dépêché immédiatement sur les lieux par la Force Barkhane ont permis de neutraliser une dizaine de terroristes et de détruire dix (10) motos. 

Le bilan coté Forces Armées est d’un (01) gendarme décédé et un (01) blessé. 

Dans la matinée du 04 octobre 2018, lors d’une patrouille, un véhicule a sauté sur une mine sur l’axe Gayéri-Foutouri, dans la région de l’Est. Cette attaque a causé la mort de six (06) militaires et fait un (01) blessé. 

En ces douloureuses circonstances, le Chef d’Etat-Major Général des Armées présente ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées, aux compagnons d’armes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Il salue la mémoire des soldats tombés sur le champ d’honneur et félicite la bravoure et le professionnalisme des unités. 

Tout en réaffirmant le ferme engagement des Forces Armées Nationales à poursuivre avec la même détermination la lutte contre le terrorisme, il exhorte le peuple burkinabè à faire corps avec son armée afin de vaincre les forces du mal.

 

Etat-major général des Armées

 

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé