Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)
Royaume-Uni: Theresa May annonce au Parlement le report du vote sur l'accord de Brexit
RDC: Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023 (RFI)
Burkina: l'abbé Théophile Naré nommé nouvel évêque du diocèse de Kaya par le Pape François ce 7 décembre 2018 (Officiel) 
Tchad: huit ans de prison pour l’ex-chef rebelle tchadien Baba Laddé
France: les hausses de taxe sur les carburants «annulées pour l'année 2019»

SOCIETE

Une dizaine de terroristes ont été neutralisés dans la région du Sahel suite à l’attaque du poste de gendarmerie d’Inata dans la province du Soum par des individus armés. selon ce communiqué de l’Etat major général des armées, cette opération menée avec la collaboration de la Force Barkhane a permis aussi de détruire dix motos des terroristes.

Dans la nuit du 03 au 04 octobre 2018, le poste de Gendarmerie d’Inata dans le Soum a été attaqué par des individus lourdement armés. La prompte réaction des gendarmes, et l’appui aérien dépêché immédiatement sur les lieux par la Force Barkhane ont permis de neutraliser une dizaine de terroristes et de détruire dix (10) motos. 

Le bilan coté Forces Armées est d’un (01) gendarme décédé et un (01) blessé. 

Dans la matinée du 04 octobre 2018, lors d’une patrouille, un véhicule a sauté sur une mine sur l’axe Gayéri-Foutouri, dans la région de l’Est. Cette attaque a causé la mort de six (06) militaires et fait un (01) blessé. 

En ces douloureuses circonstances, le Chef d’Etat-Major Général des Armées présente ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées, aux compagnons d’armes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Il salue la mémoire des soldats tombés sur le champ d’honneur et félicite la bravoure et le professionnalisme des unités. 

Tout en réaffirmant le ferme engagement des Forces Armées Nationales à poursuivre avec la même détermination la lutte contre le terrorisme, il exhorte le peuple burkinabè à faire corps avec son armée afin de vaincre les forces du mal.

 

Etat-major général des Armées