Aujourd'hui,
URGENT
France: le jihadiste français Fabien Clain, voix du groupe Daesh qui a revendiqué les attaques du 13 novembre, tué en Syrie (RFI)
Terrorisme: "la France peut intervenir militairement" à la demande du Burkina Faso selon l'Ambassadeur français à Ouagadougou (AIB)
Burkina: le gouvernement burkinabè compte rouvrir les écoles fermées à cause du terrorisme en mettant en route une stratégie
Etats-Unis: Bernie Sanders annonce sa candidature à la présidentielle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste

SOCIETE

Après deux années de formation à l’école nationale de police, Seydou Coulibaly, désormais inspecteur de police municipale reprend les commandes de la police municipale à Sya. Il a été officiellement installé à son poste de directeur de la police municipale dans la matinée du mardi 23 octobre par le maire de la commune de Bobo, Bouraima Sanou. 

Seydou Coulibaly avait déjà occupé le poste de directeur de la police municipale de Bobo-Dioulasso avant d’aller se former à Ouagadougou pour sortir inspecteur de police municipale. Pour le moment il est le seul à ce grade à Bobo-Dioulasso.  

Seydou Coulibaly qui connait déjà très bien la police municipale de Bobo-Dioulasso revient davantage raffermi, surtout qu’il est sorti de sa formation d’inspecteur avec la mention très bien. C’est pourquoi d’ailleurs le maire a dit, lors de la cérémonie d’installation, qu’il « a fait honneur à notre commune ». Pour le maire, cela rassure et indique qu’il a mérité la confiance qui est placée en lui.

Seydou Coulibaly est médaillé d’honneur des collectivités, marié et père de deux enfants. Depuis son entrée dans la police municipale en 1995, jusqu’ici il a toujours été major des différentes promotions pendant son parcours d’agent jusqu’au grade d’inspecteur.

Le nouveau directeur de la police municipale de Bobo-Dioulasso arrive à une période particulièrement marquée par deux défis majeurs à savoir, la sécurité urbaine et la lutte contre la corruption au sein de la police municipale classée selon le Ren-Lac comme l’institution la plus corrompue au Burkina.