Aujourd'hui,
URGENT
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».
Burkina: Incarcéré à Ouaga,Jean Claude Bouda, ex ministre de la Défense obtient une «permission» d’un mois pour des soins (LeFaso.net). 

Le Pasteur Paul Kaboré (droite) recevant son diplome

SOCIETE

Le Cypress International Bible Institute du Texas (USA) a décerné en aout dernier, un Doctorat Honoris causa au Pasteur Paul Kaboré, pasteur principal des Eglises de la mission apostolique de Pissy/Temple nouvelle vie. Cette distinction lui a été attribuée pour ses actions de développement au profit des couches défavorisées et son engagement dans le secteur éducatif. 

C’est le 25 août 2018 à l’antenne régionale (Afrique, Moyen Orient et asie) de l’Université basée à Lilongwe au Malawi, que le Pasteur Paul Kaboré a reçu son diplôme honorifique en compagnie de 53 autres personnes dont 5 Burkinabè.

Les diplômes honorifiques de l’institut international de Cypress sont décernés à des personnes ayant apportés de grandes contributions dans leur pays dans différents domaines. Le prix a donc été décerné au pasteur Kaboré pour l’ensemble de ses œuvres de 1985 à nos jours. : « L’institut a donc voulu récompensé toutes les personnes qui ont impacté leur pays d’une manière ou d’une autre. C’est dans ce cadre que j’ai eu la grâce de faire partie de ces personnes dont le mérite a été reconnu. Cette distinction est à la fois un challenge et un défi car il faut faire plus davantage pour que ce qui vous a été accordé ait un mérite». 

Pour le lauréat, ce titre honorifique est une grâce car il sonne comme un appel à mieux faire dans sa mission d’évangélisation et sa mission d’entraide. Parmi les actions qui ont prévalu à cette distinction, il y a, entre autres, la création de 6 écoles chrétiennes, d’une radio évangélique, d’une agence de développement évangélique et d’un centre de formation de jeunes filles. Dans le domaine social, le Révérend Pasteur a parrainé 200 enfants démunis, doté  4 villages en forage d’eau. Il a aussi participé à la mise en place d’un centre médical. Président des Eglises de la mission apostolique du Burkina de 1998 à 2008,  il est depuis 2015, ambassadeur de la paix.

« La religion pour moi est un facteur de développement. Les gens pensent au ciel mais avant d’aller au ciel, il faut vivre sur la terre. Il faut influencer ton environnement par les actes et les actions. Je n’aime pas être un pasteur oisif qui pille et spolie les gens. Moi je suis un travailleur parce que Dieu travaille et moi je vais l’imiter » fait il savoir.

Comme perspectives, le désormais « Docteur » entend élargir son spectre d’évangélisation avec la création de filiale de son Eglise dans les différents secteurs de la ville de Ouagadougou et aussi porter sur les fonts baptismaux une télévision. Prônant l’évangile holistique, le Pasteur Kaboré redoublera d’effort pour continuer dans le développement en misant sur la formation, l’éducation et l’entraide sociale. Très engagé dans le secteur éducatif, ses écoles comptent actuellement plus de 5 000 élèves.

Un doctorat honoris causa est un titre honorifique décerné par une université ou une faculté à une personnalité éminente qui s’est distingué dans un domaine précis.