Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

SOCIETE

Deux militaires  ont perdu la vie et trois autres blessés dans l’explosion d’une mine artisanale ce lundi 5 novembre 2018 dans l’après midi à Nassoumbou (45 km de Djibo/Province du Soum). 

Au moment où nous bouclions ces lignes, il n’y avait aucune réaction officielle des autorités militaires sur les circonstances et les causes de ce drame. Mais selon des sources médiatiques, le véhicule des militaires aurait sauté sur la mine artisanale alors qu’ils revenaient d’une mission. 

Mais selon le site burkinabè d’information Infowakat.net, les deux militaires ont trouvé la morte suite à une opération désamorçage d’un engin explosif improvisé. 

Nous y reviendrons...