Aujourd'hui,
URGENT
RDC: l'Union africaine demande «la suspension de la proclamation définitive» des résultats
Justice: la CPI ordonne le maintien en détention de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo
Colombie: au moins 21 personnes ont été tuées et dix autres blessées  dans un attentat à la voiture piégée, à Bogota
Yémen: les observateurs de l'ONU cibles de tirs à Hodeïda, ils sont sains et saufs, selon les Nations unies (RFI)
Ghana: un journaliste d’investigation assassiné à Accra
Burkina: le Canadien Kurk Woodman, enlevé dans la nuit du 15 au 16 janvier à Tiabangou (Région du Sahel) a été retrouvé mort
Justice: la CPI rejette la demande de maintien en détention de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé et autorise leur libération immédiate
Burkina: un citoyen canadien a été enlevé sur un site d’exploration minière situé dans la pronvince du Yagha (Région du Sahel)
Brexit: les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit par 432 voix contre
Justice: la CPI acquitte Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé et exige leur libération immédiate

SOCIETE

La Brigade régionale des Eaux et Forêts des Hauts-Bassins a mis la main sur 136 kg de cannabis, annonce le ministère en charge de l’Environnement. 

Le directeur régional de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique des Hauts-Bassins, Anakouba T. Bassorobou, explique que c’est lors d’une sortie de routine de police forestières qu’une équipe a aperçu dans la commune de Bereba, un individu en difficulté avec sa moto au environ de 3h du matin due certainement à la charge qu’il transportait. «Les éléments se sont alors déportés à son niveau. Constatant qu’ils étaient des paramilitaires et étant dans l’illégalité, l’individu en question a pris la fuite laissant sa charge», détaille-t-il.

Pour le directeur général des Eaux et Forêts, le corps des Eaux et Forêts participe au comité national de lutte contre la drogue. «Par conséquent, nous devons apporter notre concours dans la lutte contre le trafic des stupéfiants dans notre pays», a-t-il souligné. 

Le Chef de Corps des Eaux et Forêts a lancé donc un appel aux populations à coopérer en alertant les Forces de Défense et de Sécurité sur tout mouvement d’individus suspects afin de mieux lutter contre le trafic des drogues au Burkina Faso.

Source: MEEC

 

FESPACO 2019

Sondage

L’instauration de l’état d’urgence dans certaines régions du Burkina contribuera-t-elle a résoudre la question du terrorisme?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé