Aujourd'hui,
URGENT
Paludisme: un vaccin expérimental testé au Malawi (France 24)
Burkina: le gouvernement octroie aux travailleurs des Finances des forfaits trimestriels allant de 400 000  à 900 000 FCFA
Burkina: les greffiers disent non aux "tripatouillages" des textes (AIB)
Burkina: les avocats en arrêt de travail de 96 heures pour dénoncer le dysfonctionnement de l'appareil judiciaire
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)
Mali: Boubou Cissé nommé Premier ministre
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu

SOCIETE

«Innovation numérique pour la transformation structurelle de l’économie et de la société», tel est le thème de la 14ème édition de la Semaine nationale de l’internet et des TIC (SNI) qui se tient du 20 au 24 novembre 2018 à Ouagadougou. A l’occasion, une campagne nationale d’initiation à l’utilisation des Technologies de l’information et de la communication a été initiée pour permettre aux populations burkinabè de faire une utilisation judicieuse de l’outil informatique.


La création de blog personnel est l’une des thématiques qui fait objet de formation dans le cadre de cette 14è édition de la SNI. Apparu dans les années 70, le blog a connu sa véritable émergence dans les années 90 avec l’avènement de l’internet. Selon Van Marcel Ouoba, formateur sur la création des blogs, le père du blog au Burkina est le site lefaso.net qui au départ, récupérait des informations des uns et des autres pour les mettre en ligne. «Il a évolué au fur et à mesure pour devenir un site d’information aujourd’hui. Il y a aussi des personnes telles que Bassératou Kindo, la présidente des blogueurs du Burkina, Boureima Salouka, journaliste, Newton Ahmed Barry, l’actuel président de la Commission électorale nationale indépendante etc. qui ont utilisé et qui se sont fait découvrir grâce au bloging», révèle Van Marcel Ouoba.

Selon M. Ouoba, le bloging avait pour objectif au départ, de se départir des sites web pour avoir un cadre d’expression. «Il n’existe pas de Rédacteur en chef ni de Directeur de publication dans le bloging. Et on y dit tout contrairement aux médias classiques. Tout ce cumule en soit et on dit tout dans le bloging», explique le formateur.
«C’est un gain de plus en matière de connaissance des réseaux sociaux et ses opportunités. Et surtout les gardes fours qu’il faut pour ne pas se faire avoir par les cybercriminels sur internet. Donc c’est vraiment une formation qui est la bienvenue», témoigne Christian Somé de la Direction de la communication et de l’information du Premier ministère

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé