Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie
CDP: le député Yahya Zoungrana et d’autres militants «exigent» la démission d’Eddie Komboigo
Burkina: les médias dénoncent le caractère liberticide de certains articles du futur Code pénal

SOCIETE

Les Journées d’amitié ivoiro-burkinabè ont pour objectif de contribuer au renforcement des liens d’amitié et de fraternité entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Troisième du genre, l’édition 2019 est placée sous le thème : «Burkina Faso- Côte d’Ivoire, un axe socio-économique à préserver.» Les grands axes de l’évènement ont été présentés aux hommes et femmes des médias le 1er décembre à Ouagadougou.


3è du genre, les Journées d’amitié ivoiro-burkinabè sont initiées par l’Union des ressortissants de Côte d’Ivoire au Burkina (Urecib) et se dérouleront du 27 au 31 mars 2019 dans la cour du SIAO à Ouagadougou. Une initiative qui selon Charles Oulounéhé Tehi, président de l’Urecib et promoteur, a pour objectif de soutenir les efforts des autorités gouvernementales des deux pays, créer un cadre régulier de communion entre les peuples burkinabè et la communauté ivoirienne, mobiliser les Ivoiriens et les Burkinabè autour de la préservation et de la célébration de la paix.

Les Journées d’amitié ivoiro-burkinabè se veut donc un cadre de mobilisation de tous les Ivoiriens vivant au Burkina mais aussi, de rencontre avec le peuple burkinabè dans toutes ses composantes. Au nombre des activités, il s’agira du village de l’amitié qui est lieu de la foire qui abritera les manifestations culinaires et les loisirs (couloir de l’histoire des relations entre les deux pays, stands gastronomiques et d’exposition, gala de boxe, match de gala de football, podium d’animation musicale avec jeux et concours, tournoi de pétanque). Des plateaux de concerts, découverte touristique sont également prévus.

L’édition 2019 se propose donc de faire découvrir la chefferie coutumière des mossis à travers l’organisation d’une visite guidée chez le Mooro Naaba Baongo. Cette édition est placée sous le patronage de Kapiélétien Soro, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Côte d’Ivoire près le Burkina et le Niger. Le thème de cette édition selon Charles Téhi, fera l’objet d’un panel afin de sensibiliser les populations des deux pays (frères) sur la nécessité de préserver les acquis socio-économiques et la cohésion sociale.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé